Mon cocktail préféré, un délice de Pole Dance, de Voyages et d' Histoires Coquines le tout saupoudré d'Humour.

vendredi 10 novembre 2017

Interview de Sophie Atlan


Bonjour à tous !

         Cette semaine je vous propose de voyager et de partir pour Tel Aviv à la découverte de Sophie Atlan, où elle enseigne le fitness et la pole dance. 
     Au delà du fait que Sophie soit une poleuse, ce qui m’a donné envie de mieux la connaître, c’est sa personnalité. Elle croque la vie à pleine dent et voit le meilleur de chacun et de chaque chose, traduisant son ouverture d’esprit vers le monde. Une philosophie qui lui permet de progresser, de vaincre ses peurs et de nous communiquer joie de vivre et optimisme.





         Elle a très gentiment accepté de répondre à mes questions et nous parle aussi de sa première compétition.

Pole Dance


1) Comment es-tu tombée amoureuse de la pole dance ?

          Lorsque j'ai découvert la pole dance il y a bientôt 3 ans, j'étais déjà une sportive en fitness et musculation depuis environ 5 ans. Je n'ai jamais pris de cours de danse et je n'ai jamais été souple non plus. J'ai appris seule cette passion pour le sport; l'expérimentation fait partie intégrante de l'apprentissage pour évoluer et tendre vers ce qui correspond le mieux. Je voulais continuer à sculpter un corps tonique et affiné, apprendre à danser, vivre la musique sous un autre angle, développer ma créativité. Quoi de mieux que la pole dance…?! 😊


2) Quelle est ta position préférée en ce moment ?

          Il y a tellement de façon d'exécuter et de donner vie à une position que je trouve cette préférence aussi changeante que l'humeur du jour. 😊
     Il y a bien des figures sur lesquelles on s'acharne un peu pour qu'elles finissent par passer, je dirais le Deadlift, les sensations doivent être tellement bonnes ! Celui-là je l'attends avec impatience !


3) T'arrive-t-il d'utiliser des accessoires ?

         Pour moi, tout ce qui est lié à ce sport est un accessoire et tant mieux car on s'amuse et on s'exprime ! Les vêtements de pole, les talons, les protections et j'en passe ! Chacun y trouve du plaisir et ça booste le plaisir de s'entrainer !


4) Que conseillerais-tu à celles (ou ceux) qui n'osent pas se faire plaisir ?

         Que c'est du gâchis. Le plaisir est fondamental pour faire de nous des êtes heureux et rendre les autres heureux ! A quoi bon résister, la peur ne mène nulle part alors que le plaisir lui nous mène au studio de danse!


5) Quand as-tu dis "Oh oui !" pour la dernière fois ?

          Ce matin, en dégustant ma grenade. Avec un soleil magnifique et une température douce.






Especially for you :


6) Que t'as apporté la pratique de la pole dance ?

          Je mettrais ta question au présent car elle est une source d'apprentissage et d'évolution infinie. Aussi bien physiquement que mentalement, j'ignorais tout du challenge que la pratique de la pole dance représentait. Physiquement, gagner en souplesse c'est vivre mieux dans son corps au quotidien et puis danser, oser s'exprimer, s'amuser, se challenger, tout est une source d'enseignement et d'exploration de soi.


7) Tu enseignes la pole dance à Tel Aviv. Où en est la pole en Israël ?

          Oui en effet ! Je donne des cours privés à Tel-Aviv.
     La pole se porte plutôt bien ! Je pense que c'est plutôt démocratisé, assez bien perçu et puis les Israéliens aiment le divertissement, la danse, la musique. Il y a des studios un peu partout en Israël et à Tel-Aviv on en compte une petite dizaine il me semble.


8) Tu as récemment participé à une compétition, quel a été le thème de ta prestation ? (Il me semble que tu as voulu incarner un personnage 😉 ...)          

           Oui en effet, quelle super aventure !
     C'était plutôt une fantaisie sur le désir d'être un jour à siroter un bon jus sur une plage de Copa Cabana. Avec un thème pareil, j'ai adoré préparer un costume très coloré, et danser sur une musique joyeuse qui sent bon le sable chaud. La petite mise en scène du début où je suis en train de bronzer sur une chaise pliante en lunettes de soleil m'a beaucoup aidé à me détendre et à prendre cela comme un jeu !




9) Comment t'es-tu préparée pour cette compétition ?

          D'abord j'ai eu peu de temps pour la préparer car je n'avais aucun choix de thème ou de musique sur lequel trancher, alors je n'ai pas essayé de faire une chorégraphie qui ne me ressemblait pas ou qui n'était pas de mon niveau. J'ai élaboré des pas dont je me souviendrais (même si j'ai fait des erreurs pendant la représentation), j'ai choisi une musique énergique pour me porter et j'ai alterné repos et entrainement de façon équitable pour ne pas m'épuiser. Les jours d'entrainement, je répétais le matin et en fin de journée et les jours de repos je visionnais mes vidéos pour voir mes erreurs et améliorer la chorégraphie. Mentalement je m'étais promis de faire de mon mieux et j'essayais de rester centrée sur le plaisir plutôt que sur le stress.


10) As-tu un régime alimentaire spécifique ?

          Je ne sais pas s'il est spécifique, je le dirais plutôt physiologique. J'ai arrêté l'ensemble des produits animaux depuis un an et pour la compétition j'ai voulu expérimenter l'arrêt total des céréales et du gluten, favoriser fruits et légumes crus ou vapeur, pour finalement constater une évolution impressionnante de mes performances. Cela ne m'empêche pas de me faire plaisir en céréales ou gluten de temps en temps, mais un jus de fruits me fait toujours meilleur effet qu'une baguette de pain !


11) Tes commentaires / conseils sur Facebook montrent une certaine sagesse. As-tu un petit secret pour garder un moral à toute épreuve ?

          Merci Lola pour ces gentilles paroles.
     Il y a pleins de moyens pour garder le moral, aussi bien dans l'action que dans le repos et la réflexion. Je dirais que le principal est de percevoir la vie comme un jeu, incarné dans un corps physique capable de tout, dans lequel il nous est demandé d'expérimenter, d'apprendre et d'élargir sa conscience. On distingue très bien ce phénomène dans la pratique du pole dance ; tant que l'on ne dépasse pas ses peurs, tant que l'on ne matérialise pas ses objectifs ou ses rêves, dans la mesure de ses capacités bien sûr, on ne peut vivre l'expérience pour évoluer sur un chemin donné. La vie est à cette image je pense, on fait des choix par le cœur ou par peur et de cela en découle notre moral quotidien.






12) Quel poleur ou poleuse t'inspire tout particulièrement et pourquoi ?

          Je n'ai pas une poleuse ou un poleur en particulier, j'observe un peu tout le monde, car chacun avec son style m'interpelle. J'aime beaucoup les danseuses exotiques russes, elles sont assez incroyable !


13) Et, pour finir que voudrais-tu dire aux lecteurs de mon blog?

          Que je leur souhaite un beau et long voyage dans cette passion et que je les accueille au studio si certains ont en tête de passer leurs vacances à Tel-Aviv ;) !


          Un grand merci à Sophie pour ce joli moment de partage.

     Pour la suivre :

https://www.polefitnesslife.com
https://www.facebook.com/polefittelaviv/
https://www.youtube.com/channel/UC6SSJ3UTxxYyZwj8ET4vKMA/featured
https://www.instagram.com/soexotic_tlv/
https://plus.google.com/117750486401125395689
https://www.pinterest.fr/Soexotic_tlv/
https://twitter.com/soexotic_tlv

          XX (journalistique)

Share:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

FACEBOOK

POPULAR POSTS

Copyright © Journal particulier d'une Pole Girl | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com

| Free Blogger Templates