Mon cocktail préféré, un délice de Pole Dance, de Voyages et d' Histoires Coquines le tout saupoudré d'Humour.

dimanche 23 juin 2019

Pole Dance Progresssses

                    Olá !

          5 's' à progresses c'est vraiment le minimum tellement je suis contente que mes efforts aient payés. Bien que mon moral soit depuis quelques temps au 'bas'-fixe, je fais en sorte de positiver ce qui m'a permis, en redoublant de travail, de conserver intacte ma motivation et faire abstraction du reste.

     C'est avec un grand plaisir, non dissimulé donc, que je vous convie dans quelques uns de mes petits bonheurs polesques depuis Noël dernier.


1) Le Cocoon

          J'ai retenté mon Cocoon qui s'est amélioré depuis mon shooting Bisounours. Ma jambe d'accroche est beaucoup plus stable, j'attrape mon pied plutôt que ma chaussure et quand je le lâche, je n'ai plus de retour de force.

pole dance journalpolegirl journal particulier d'une pole girl lola plumeti sexy voyage


2) Scorpio to Ayesha :

          Je faisais les deux séparément mais je ne parvenais pas à les enchainer. Maintenant c'est fait ! Grâce à quel miracle ? Je ne sais pas ! Un jour je l'ai tenté sans y penser et c'est passé. Depuis je me ré-entraine assez régulièrement.


pole dance journalpolegirl journal particulier d'une pole girl lola plumeti sexy voyage


3) Le Pencil :

          J'ai gardé le meilleur pour la fin !!!
     Voici mon premier vrai Pencil. Pas celui où je reste 2 nanosecondes en position après un Ayesha, juste le temps de dire voilà c'est fait... non un vrai, un où tu sens que tout ton corps est tendu comme un string !
          Parfois, à la suite de nombreux entrainements, après avoir beaucoup répété les figures, les enchaînements, la magie finit par opérer. L'appréhension du risque baisse voire disparaît et le corps sait inconsciemment ce qu'il a à faire.    VICTOIRE 🎉🎆

pole dance journalpolegirl journal particulier d'une pole girl lola plumeti sexy voyage


          J'ai fait à cette occasion une découverte très intéressante ... Vous aussi l'avez déjà peut-être faite et ce depuis des années, mais pour moi c'est une première.
     Quand je pole, j'ai le privilège parfois, de ressentir la force (Ahsoka sort de ce corps). Quand je m'applique à faire certains tricks, il m'arrive de sentir que mon corps ne fait qu'un avec lui même, un peu comme si toutes mes molécules, dispersées auparavant, parvenaient désormais à être connectées entre elles par une puissance invisible.
     Cette unité, je la ressens comme un bouclier, comme si l'espace de quelques secondes j'étais invincible.
     Bon tout le monde le sait, le bouclier d'invincibilité ne dure qu'un temps et tu as intérêt à savoir quand cela s'arrête pour ne pas recevoir un tir ennemi, parole d'ancienne gameuse repentie. 🎮

          En tant que petite curieuse, je vous avoue que j'aimerais bien savoir si vous aussi vous avez cette impression. J'entends dire ça et là qu'après avoir fait du sport on éprouve un certain bien-être, et que cela peut même devenir une drogue.  De mon côté cette sensation m'est encore étrangère, tout ce que je récolte ce sont des courbatures !! Si je persévère, c'est que la gameuse en moi est restée en mode compétitrice et que le challenge de passer des tricks est le plus fort. Et puis il faut bien le reconnaître, il n'y a pas de sport plus sexy au monde que la pole dance.

          Une autre conséquence de tout cela, je ne vous l'ai pas encore dit, c'est que grâce à mes nouveaux super pouvoirs muscles, j'envisage aussi un jour de soulever mon A2MV à la force des bras. Car, quand nous dansons, il n'hésite pas à m'arracher de la surface terrestre pour tenter quelques petites figures. Alors, au nom de l'égalité des sexes, je voudrais bien pouvoir inverser les rôles... enfin, tant qu'après il continue de me faire de bons petits plats en cuisine.


                     XX (Plein de dans 6 mois Noël revient, Youpi ça veut dire qu'on est en été)


Share:

dimanche 9 juin 2019

Netflix parle de sexe ?!

                    Hi !
          Pour cette fois, pas de préliminaire, je ne vous fais pas languir plus longtemps, OOOUUUUUUIIIII, Netflix parle de sexe !
     Avec la série Sex Education ? Certes, mais pas que.
Explications : Revenons quelques 3 mois en arrière dans le film de ma vie et son chapitre choc 'My Nfx - Origins'.


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com netflix sexy serie


          Tout a commencé durant une interminable période de badmood au niveau audiovisuel.
     A part les DC (Supergirl, Flash…) et Grey’s Anatomy, la TV laissait (et laisse toujours) à désirer. Comme je ne suis pas une adepte de la téléréalité... je me suis tournée vers une bonne grosse dose de Youtube, qui n'est, hélas, pas parvenue à combler mon manque de série. En plus, il faut bien l'avouer, je ne regarde presque plus la TV, c’est plutôt elle qui m'observe en fait, quand je m'étend sur mon lit. Oui j'aime m'allonger lascivement, en tenue légère, parfois simplement parée des conseils de Marilyn Monroe, surtout par de brûlantes après-midis d'été, et me laisser porter par des pensées pleines d'éphèbes, avant de me jeter sur A2MV... , bref.
     Il me fallait donc trouver un remède efficace et Netflix semblait être le plus indiqué. C’est vrai qu’à part la pole, le blog, le boulot et les soirées en club :(, je commençais à m'ennuyer ferme.

          Irrésistiblement je me suis sentie attirée par la force de l'empire Netflix, prête à franchir le pas, le faire, et ça y est, je suis une nouvelle abonnée !
(Quoi la fille, genre, elle a attendu 2019 pour découvrir Netflix !)


Sex Education


          Une des premières séries que j’ai regardé est Sex Education car elle m'aguichait littéralement au détours de certains abris bus. A vrai dire, à part un ou deux épisodes un peu inégaux, c'est une vraie petite bombe : on y parle de tout, sans honte et avec humour. J'ai littéralement adoré !

     Un exceptionnel concours de circonstance ou un super coup de pot d'être tombée la dessus ? Non la suite de mon exploration fut de très bonne facture...
     A l'heure où la violence des infos dans les JT ne semble plus choquer personne, j'ai enfin trouvé le moyen de respirer un peu avec de nouvelles fictions. On y trouve de l'amour, de la fantaisie, de la tolérance... Que demander de plus ?

          Quoi ?  Vous voulez que je vous fasse une petite liste de mes meilleures découvertes sexy ?

          Ok c'est parti (pas de spoiler juste du ressenti)




Sense 8

     Proposée par les créateurs de "Matrix" et de "Babylon 5", cette série au rythme endiablé suit huit personnes qui ressentent par télépathie ce que sentent les autres.

          Le principe : des personnes connectées psychiquement à travers le monde, apprennent à se connaître en s'appropriant les sensations des autres. Au fil des épisodes des liens se tissent pour les conduire à former une équipe soudée. La série met en avant toutes les sexualités et tous les genres.
     Les images sensuelles sont au service des sentiments et parsèment la série en toute discrétion jusqu’à atteindre l’apothéose à la fin de la série.

     La série est militante et renvoie un message hyper positif. Soyons libre d’être qui l’ont est, quelque soit notre genre ou nos préférences sexuelles.




Easy

     Avec un casting de stars, cette série d'anthologie suit une poignée d'habitants de Chicago pris dans le dédale de l’amour, du sexe, de la technologie et de la culture.

          La série explore le destin de divers personnages (rencontre amoureuse, problème de couple, plan à trois, réseaux sociaux...). Les épisodes peuvent sembler très déconnectés les uns des autres, mais peu à peu des liens apparaissent, suscitant plus d'intérêt. Une version plus proche du spectateur que Sex & The City ?



Crédit Photo Netflix Bonding

Bonding

     Étudiante le jour, dominatrice la nuit, une New-Yorkaise engage comme assistant son ancien meilleur ami de lycée, un serveur anxieux qui vient de faire son coming out.

          Ici on explore son côté obscur ses fantasmes, sans jugement, avec une certaine tendresse même, lors de chaque épisode, dans une nouvelle histoire courte mais savoureuse. Plus que des pratiques marginales, la série me renvoie à l'introspection : Jusqu'où peut-on se livrer ? A qui accorder sa confiance ? Comment se préserver ?

     Et surtout... A quand la suite ?


          Alors, c'est certain, je suis très heureuse d’avoir découvert Netflix, excellent pour me divertir, mais je le suis plus encore pour y avoir pris une bouffée de liberté et de tolérance.
     Parmi toutes mes recherches, j'ai pu apercevoir le premier opus de 50 nuances de Grey sur le site !  Vous pouvez vous le passer en boucle, car tout le monde le sait, pas besoin de garder ses mains sur le clavier pour les boucles  😉 !


                    XX (Plein de, et si je testais OCS, Canal Play, Hulu, Amazon Prime (ce très célèbre autobots)...)

Les descriptions en italique et photos des séries sont la propriété de Netflix.
Share:

dimanche 2 juin 2019

Sweet Pole Dance

          Aujourd'hui c'est Candy !

     Après une trop longue période semée de péripéties pas drôles qui m'ont tenue un peu éloignée de mon clavier, je reviens avec la ferme intention de vous permettre d'enfin pouvoir croquer ensemble dans la pomme quelques douceurs et les savourer en bonnes positions... polesques bien sûr !




          C'est donc avec un grand plaisir que voici ma petite série de photos Sweet Pole Dance !

pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


          N'oubliez pas d'aller vous brosser les dents après un tel dessert (A2MV m'attend déjà avec l'outil en main), et par obligation légale je dois aussi vous parler d'un truc qu'il faut mettre un peu partout dès que l'on affiche de la nourriture : www.mangerbouger.fr avec ses 5 fruits et légumes frais (comme l'aubergine, la banane, la pêche, l'abricot, la pomme).


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


pole dance lola plumeti journalpolegirl.blogspot.com sexy dessert sweet candy


               XX (Plein de chantilly obtenue à la force du poignet )


Share:

dimanche 12 mai 2019

10 little things

          En avril ne te découvre pas d’un fil... en mai, fait ce qu’il te plait. J’ai trop hâte de me vêtir de manière plus légère et tant pis si j’attrape froid ! Alors en attendant de pouvoir enfiler, je l'espère sans la goutte au nez, une jolie robe à fleurs très courte (parce que oui, il parait que sortir en lingerie et en pleaser ça peut faire désordre), je liste mes petits bonheurs de ses derniers mois pour les partager avec vous.

pole dance lola plumeti journapolegirl bonheur liste drole


     1 - Aller au cinéma pour voir de la SF.

     2 - Partager des œufs en chocolat avec A2MV.

     3 - Faire un câlin à ma barre de pole (non je ne l’ai pas prise en pleine face, j’ai réussi un nouveau trick : le LoveHug)

     4 - Regarder la série Alterated Carbon parce que j’y ai vu un homme nu !  (Plus de détails dans un prochain article… à suivre)

     5 - Avoir acheté le restaurant de crème glacée dans Crazy Cooking.

     6 - Se tartiner avec une crème hydratante d'un nouveau parfum, celui à la banane (n'y voyez vraiment aucune allusion, ce n'est pas du tout mon genre)

     7 - Recevoir un nouveau sex toy pour ma collection (une review, une review ... :) )

     8 - Trouver ma prochaine destination de voyage à un prix de malade défiant toute concurrence.

     9 - Retrouver une de mes séries préférées, Grey’s Anatomy et entendre parler du point P dès le deuxième épisode. J’ai trouvé ça tellement cool que je m’en souviens encore !

     10 - Avoir un nouveau T-shirt féministe, un avec le mot Bitch écrit dessus.

     Et vous quels sont vos petits bonheurs ? 

          XX (Plein de chaleur ☀️ (il serait temps) au moins aussi intense qu'un orgasme)

Share:

dimanche 5 mai 2019

3way(s) to Scutoid

          Je me demande combien de mots en -oid je connais, voyons, il y a Vocaloid, Humanoide, Polaroid, Ovoide ... Vous en avez d'autres ? Pas si facile.

          Hola ! Tout cela pour vous parler Pole Dance et Scutoid qui comme son nom ne l'indique pas, est lui, vraiment très éloigné d'un anti-inflammatoire pour le bras.






          J'ai découvert ce nouveau trick sur IG, avec ses différentes variantes à tester...
(Je vous laisse tous les liens en fin d'article)

1) La découverte :

          Le combo le plus répandu avec le Scutoid commence par une entrée en Bunny grip. J'avais déjà croisé ce fameux chaud lapin sur Youtube sur Pole Dance Facile (ici) et je me demandais un peu à quoi il pouvait bien servir à part faire rougir mon bras droit ?
     J'ai donc eu un petit aperçu de son utilité.

2) Trois variantes du Scutoid :

          Pour mes premiers essais, je suis partie du Genie, car je maîtrise bien cette figure, et cela me semble être un point de départ plus facile. Je me place donc en Genie, puis je passe mon bras droit sous le genou du bas, je viens placer ma jambe gauche sur la droite et je lâche ma main gauche pour me retrouver en position finale, à l'horizontale. ( J'adore être à l'horizontale... )

     Ensuite, je me suis attaquée aux variantes (en fait j'avais trop mal au bras alors j'ai cherché une alternative le temps que mon corps s'habitue. Oui je suis maso mais il y a des limites.)

          Trois positions du bras pour trois Scutoid.




Bunny Grip / Genie :

          Le Bunny Grip est le premier que j'ai testé. Le bras passe sous le genou et devant la barre. Il va falloir ressentir la répartition du poids et des forces. Effectivement en mettant ses jambes plus loin vers l'extérieur et en faisant un peu de pression pour qu'elles descendent, on a tendance à atténuer la vive douleur au bras qui survient en se mettant en position. Et puis comme d'hab, c'est sûr, le corps finira par s'habituer (j'espère).

Standart Grip / Genie :

          Dans ce cas le bras du bas passe sous le genou et derrière la barre. Pas de grandes différences, enfin si, une, ça fait un peu moins mal !

Standart Grip / Allegra :

          Pour le troisième grip, on change de position de départ (c'est bon de varier les plaisirs). On démarre avec un Allegra. La main reste en standart Grip, et cette fois-ci le genou passe derrière la barre.


          Il me paraissait intéressant de tester plusieurs variations vu qu'en sortie de Scutoid je me sentais un peu coincée, comme un spaghetti sans matière grasse dans une plâtrée de congénère.
     Je suis donc partie à la recherche de combos scutoidiens (tiens, on dirait le nom d'un dopant maintenant), et une fois trouvés ceux qui me correspondaient, restait plus qu'à envoyer la sauce tomate-pepperoni pour un bras tout en couleur et en sensation !

     Puisque tout cela m'a donné faim (le shooting photo aussi par ailleurs), je suis en train de vous préparer de délicieux montages photos polesques très sucrés à retrouver très bientôt !

XX (Plein de il faut souffrir pour être belle, et là A2MV me dit que je suis très très très très très belle)


Comme promis les liens vidéo avec lesquels je me suis entrainée (merci pour toutes ces merveilleuses contributions)

Le combo dont beaucoup se sont inspirés :
https://www.instagram.com/p/BnLjeISlDMC/

Scutoid version Bunny Grip / Genie :
https://www.instagram.com/p/Bt23ju9AVGE/

Scutoid version Standard Grip / Genie :
https://www.instagram.com/p/BuRmjXwD9XK/

Combo de Scutoid
Entrées :
https://www.instagram.com/p/BoTigUxB-Oy/

Sorties :
https://www.instagram.com/p/BohHsUnhKL5/



Share:

dimanche 7 avril 2019

Pole Dance et hydratation

          Hello ! Aujourd'hui je me lance dans une chronique astuces beauté / bien-être en partageant avec vous mes petits secrets !
     Au fil des années, il a fallu que je me résolve à adopter une attitude beaucoup plus rigoureuse face au soin de ma peau. Fini les soirées en boite à se coucher à pas d'heure pour s'affaler sur le lit toute habillée sans même se démaquiller, fini les matins à se réveiller en vrac et ne pas mettre sa crème de jour avant de partir au travail, fini les soirées passées en partie de jambes en l'air après la douche à en oublier son soin du soir. Non, je blague, ce n'est pas fini, il m'arrive encore de faire preuve d'un peu de folie.
     C'est juste qu'une bonne hydratation c'est bien pour la pole !


lola plumeti journalpolegirl pole dance hydratation grip produit beauté


         En effet, ne pas avoir la peau sèche, mais bien hydratée et nourrie, permet raisonnablement plus d'accroche sur la barre.
     Alors, après une longue chasse aux infos sur les réseaux sociaux et pas mal de temps passé dans ma salle de bain, voici une liste de produits qui peuvent venir à la rescousse d'une peau de croco, afin de redonner le sourire aux poleuses en manque de grip  ! 

          Deux moments bien différents pour leurs applications :

1) Avant de poler

          Ces produits sont donc à appliquer juste avant de poler. Ils ont un effet limité et ne remplacent pas une bonne hydratation, mais peuvent dépanner.

- l'eau (ou plutôt juste de l'humidité)
- la mousse à raser (celle de son chéri c'est la meilleure !)
- le dew point -> ici
- le dew point à paillettes (pour licorne uniquement)
- une recette de poleuse à faire chez soi pour remplacer le dew point -> ici
- le gel à l'aloé véra 
- l'eau hydratante d'Yves Rocher -> ici
- le sorbet corporel de chez The Body Shop -> ici


          La liste n'est pas exhaustive et je ne les ai pas tous testé 😅. Je me suis penchée en particulier sur ceux d'Yves Rocher et de The Body Shop avec lesquels j'ai effectivement constaté une différence après application, une hydratation superficielle et rapide, cependant je leur préfère sans hésitation un investissement sur le long terme. Fini de faire de la procrastinaLOLAtion !



lola plumeti journalpolegirl pole dance hydratation grip produit beauté


2) A tout moment SAUF AVANT la pole !

          Voici le petit listing de mon tiroir avec ce que j'utilise régulièrement en alternant de l'un à l'autre.

- huile de coco Pure Flow (certains la mange moi je me la tartine sur le corps !)
- beurre de karité Cattier
- beurre de cacao Palmer's 
- beurre corporel The Body Shop (à moitié prix pendant les soldes (je fais aussi dans l'astuce shopping de base (cool, une remarque dans une remarque)))
- crème Nivea (en petit pot pour partir en vacances, c'est moins lourd, notamment à porter 👜)


          La plupart d'entre eux ont un bon rapport qualité prix et certains sont même naturels, c'est un énorme plus.
     Toutes les marques citées sont celles que j'utilise, et en tant que blogueuse indépendante je ne suis en aucun cas sponsorisé, ni ne touche de commission sur les ventes. (Précision indispensable) 

          Bien sûr parmi tout ce qui existe je vous ai seulement parlé de mes découvertes les plus intéressantes, alors n'hésitez pas à me confier le nom de votre produit préféré, que je continue mes tests 🔬.

          Ah oui, une dernière petite astuce, toute simple : boire, c'est bien aussi, et pas que du coca ou du soda pêche-abricot, mais de l'eau pour bien s'hydrater de l'intérieur. Du moins c'est A2MV qui dit ça (il en a peut-être assez de retrouver sa crême à raser vide ?!), mais moi je ne me suis pas encore convertie, pas envie de rouiller !!!


                    XX (Plein de il n'y a pas de mal à se faire du bien, avec des cosmétiques aussi)

Share:

dimanche 31 mars 2019

N’oublions pas le désir.

          Hi ! Vous vous souvenez peut-être de mon premier opus N’oublions pas la séduction, voici, suite logique, N’oublions pas le désir que je pourrais d’ailleurs sous-titrer "y a pas que le porno dans la vie". Si les films X parviennent assez bien, de manière presque automatique, à titiller mon centre orgasmique, il semblerait qu’ils aient oublié un principe essentiel, parfois le voyage est bien plus intéressant que la destination elle même...


pole dance lola plumeti journalpolegirl desir adam eve


          En effet, il est de ces rencontres qui vous marquent. Elles changent peut être même votre vie car elles font naître en vous des sensations intenses et inédites dignes de substances illicites. Du moins je suppose…

     Pour vous révéler le fond de ma pensée, voici une petite histoire, celle d’Adam et Eve…

******

          Le couple s’était rencontré par le fruit du hasard, un jour, au détour d’un horaire commun qui allait devenir régulier...

     Il suffisait à Eve de croiser le regard d’Adam pour qu'une chaleur envahisse ses joues et son corps tout entier. Elle aurait pu porter un maillot de bain au beau milieu de la neige que cela ne lui aurait fait ni plus chaud, ni moins froid.

     Quand Adam lui disait bonjour d'une simple bise qu'il croyait traditionnelle, Eve était capable d’arrêter le temps. Elle pouvait sentir chaque atome de la peau d’Adam se poser sur sa joue. S’il s’était rasé le matin même, elle allait profiter de cette douceur le reste de sa journée, et s’il ne l’avait pas fait, elle serait prise de picotis qui la feraient frissonner jusqu'au soir...
     Eve pouvait passer énormément de temps à se remémorer ces sensations plus que délicieuses, tout en se demandant par quel miracle elle parvenait à les revivre, seule dans son lit, à l'heure où l'on cherche à s'endormir.
     Elle ne comptait plus les soirées passées à se masturber en pensant au contact de la peau de son Adam. Elle s’imaginait qu'ils faisaient l’amour, de la façon la plus sensuelle qui soit, lui défaisant lentement, un à un, les boutons de sa chemise pour profiter du parfum et de la douceur de son torse, les autres vêtements disparaissant comme par magie, concluant son fantasme par la parfaite union de leurs deux corps.
     Ainsi, elle allait d’orgasme en orgasme avant de plonger dans un sommeil profond et serein, avec parfois, la main toujours blottie dans sa culotte.


          Le destin accorda à Adam et Eve, le privilège mutuel de faire connaissance de façon plus intime…
     Leurs premiers baisers furent timides mais brûlants, leurs toutes premières caresses volontairement chastes tant le feu était agréable, presque insupportable.
     Les deux futurs amants n’avaient nul besoin de se parler. Les regards, les soupirs, les brefs contacts de leur peau suffisaient à l’osmose. Deux forces opposées et parfaitement complémentaires…
     Plus ils s’apprivoisaient, plus les flammes les consumaient… jusqu'à ce que la fusion eut lieu. Nul besoin de description, ni de tergiversation, il n'avait manqué à Eve que la sensation ultime du membre ferme de son Adam le long des parois de son vagin.

     L’accord fut parfait.

          Et même si le destin les sépara, ils gardèrent tout deux, chacun à leur manière le souvenir de ce merveilleux voyage.


******

          Dans un monde où tout va à la vitesse de la fibre optique, où tout est connecté jusqu’aux synapses responsables de nos orgasmes, stimulées en un éclair à la demande, il est parfois bon d’emprunter un autre chemin et d’y laisser du courant résiduel, le désir.

      Un de mes neurones vient de me souffler qu’il semblerait que mes personnages soient déjà parmi les héros du plus grand best seller au monde.
     L’aurais-je lu sans m’en apercevoir pour ensuite m'en inspirer ?
     Tout ce que je peux vous dire c’est que ce fruit si défendu fut consommé d’un commun accord, révélant à nos protagonistes un grand secret...

          Et c'est ainsi que le désir fut la genèse de l’humanité avant le sexe lui même.


          Pour vous donner un autre aperçu de ce dont je parle je vous laisse ce petit lien Youtube…. ici

         Je dois vous laisser d'urgence, j'ai un A2MV sur le feu !


               XX (Plein de on se fait sexy pour les travaux manuels, c'est déjà un bon début)

Share:

Recent Posts

FACEBOOK

POPULAR POSTS

Copyright © Journal particulier d'une pole girl | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com

| Free Blogger Templates