Mon cocktail préféré, un délice de Pole Dance, de Voyages et d' Histoires Coquines le tout saupoudré d'Humour.

dimanche 5 avril 2020

Nikita Klosewood

          Je me souviens encore de ce moment où, au hasard de mes recherches artistiques et coquines sur le net, une vidéo se détacha des autres par sa qualité de mise en scène. C'était celle d'un strip tease burlesque avec une barre de pole dance. Le corps d’une femme parée de gants, bas, corset et d’un panache de tulle sur de voluptueuses fesses, se dévoilait sensuellement laissant au spectateur le temps de la déguster.

     C’est ainsi que je fus séduite pour la première fois, par la show girl Nikita Klosewood.


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse lola plumeti pole dance journalpolegirl



          Je vous laisse imaginer l’état de plaisir et d’impatiente dans lequel je me trouvais, sachant que j’allais enfin pouvoir l'admirer, en live, sur un salon érotique.

     Cette fois ci Nikita nous a entraîné en Asie tout en conservant son univers de prédilection, gothique, métal, fétichiste, alliant et maîtrisant les éléments . La voir prendre de la hauteur est un vrai bonheur. Son corps se love autour de la pole ou s’harnache à des cordes dans des poses délicates et aériennes. La voilà maîtresse des airs.
C’est ensuite au tour du feu de se plier à ses exigences. En dompteuse digne de ce nom les flammes virevoltent, emplissent la scène…
     La chaleur est agréable, la musique envoûtante.
     J’en oublie l’effeuillage, je suis hypnotisée par la performance...




     Tellement sous son charme à sa première prestation sur scène, qu’il m’aura fallu attendre la suivante pour parvenir à saisir quelques passages en video.


◅  😍  ▻


Heureusement, A2MV voyant que mes pieds ne touchaient plus terre, à pris le relais en photos :

Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl



Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


○  ⛩  ○


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


● ⚫ ●


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


Nikita Klosewood show girl modele alternative rock fetish performeuse Lola Plumeti pole dance journalpolegirl


🔸  🔥  🔸


          Je pourrais maintenant être tentée de faire ici son portrait, car Nikita est une artiste complète, captivante, qui s’est façonnée au gré de ses envies, ses rêves, tatouant son corps, développant des qualités artistiques et athlétiques pour des performances aériennes et pyrotechniques d'une grande qualité. Mais je préfère vous inviter à la découvrir au travers de ses posts (sur Fb et sur Insta), reflet de la richesse de son monde, et de ses convictions.

          En tout cas, je n’ai qu’une hâte, la revoir dans un nouveau show, sur un prochain salon.

                    XX (Plein de sakura dans les yeux, de passion dans le cœur, et de légèreté dans l’âme)



Share:

samedi 28 mars 2020

Suis-je seule ?


          Toc toc, il y a quelqu'un ?      😨

     Je blague mais en cette période de confinement on pourrait se poser la question. Cela fait longtemps que je ne me suis pas mise à enrichir mon blog de quelques nouvelles croustillantes, et pour cause.

     Beaucoup de personnes semblent avoir du mal à gérer le manque d’activité, s’ennuyer et devoir défier les lois de l'imagination tous les jours pour ne pas perdre la tête. Bien entendu, comme je ne fais jamais rien comme tout le monde, je traverse, de mon côté, une période où je manque cruellement de temps pour tout faire. Oui, c’est terrible à dire (et même écrire) mais pour reprendre Mulder, ‘tempus fugit’ et j’en suis l’alien 👽.

C’est pour ça que je m’interroge : 
    → Suis-je seule ? (à l’exception d’A2MV, embarqué de force sur le même bateau UFO)
    → Dans l’espace, m’entendra-t-on crier ? (c’est que je suis le huitième passager)

          Bref en ce moment, plus une minute ni énergie pour poler, ni même une seconde pour élaborer des articles. Juste une petite brève entre deux brulages d’yeux sur écran, ou claquage de neurones dans la cocotte minute qui me sert de tête.     💥💢💨








          Je suis fiévreuse depuis un moment (en surcharge système, ‘danger Will Robinson’) et comme ci cela ne suffisait pas, le télé-travail est pour moi une source de stress. 😫

Horreur ! J'ai laissé le boulot entrer dans ma maison plus que de raison, par le biais d’une petite lucarne magique gavée aux ondes Wifi.

Je n'ai pourtant pas de quoi me plaindre ; Je me lève plus tard (économie faîte sur le temps de préparation, habillage, trajet), repas chaud du midi à domicile, musique, chaise confortable, chauffage, horaires moins stricts et organisation des tâches un peu plus comme je l'entends.

Mais le temps file si vite !

     Décidément il me faut urgemment prendre mon courage à deux mains, mon paracétamol pour guérir au plus vite, et mieux gérer mon travail pour qu'il soit correctement fait, sans que j'y laisse mon confinement. C'est que ma pole se sent seule et me nargue, trônant là, fièrement, au centre de la chambre...
     Et puis il y a cette vague sexy, la gratuité du porno premium, l'explosion des ventes de sex toys.         Je n'en profite même pas !        😩      La honte.     😰      Catastrophe !   😱   Il va vraiment falloir que je me reprenne en main (et aussi de cette façon là d’ailleurs).

          Pour me consoler et penser positif, voici la liste de mes projets pour... 
...disons dans une semaine. 😷   (l'espoir est toujours dans sa boîte ?)

- Faire de la pole (un tout petit peu, je n'ai plus de muscles)
- Ecrire de nouveaux articles
- Passer du temps au lit pour le plaisir (Il faut inverser la tendance)
- Finir un livre à peine commencé et écrit par une authentique call girl
- Prendre des bains à rallonge en regardant des séries TV
- Prendre le soleil quand il sera là, en restant dans une zone de 50 mètres autour de ma barre (confinement oblige).


          N’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire ci dessous (c’est fait pour ça) et y laisser vos astuces de réclusion confinement. Prenez soin de vous, profitez en, penser sexy plutôt deux fois qu'une, car avec un peu de chance je parviendrai à capter quelques ondes orgasmiques ici et là, ou des sexto ultra chauds qui se seraient tromper de destinataire dans l'empressement.


                    XX (Plein de fumée sans feu au dessus de ma tête, à faire hurler la sirène du détecteur)


Share:

samedi 14 mars 2020

Netflix parle de sexe #2

          Hello ! Ça y est les petits robots IA de Netflix ont enfin accepté d’orienter leurs charmantes propositions à mon égard d'un côté plus sexy que celui des supers héros. Non pas que certains ne soient pas séduisant mais, ces derniers temps, je les ai un peu délaissés au profit de séries moins fantastiques. Comme toujours je ne résiste pas à vous faire partager mes découvertes dans une sélection de 5 séries, qui parlent de relations humaines, d’amour et de sexe.

      Oh oui !




◃◆▹

Wanderlust



1 saison / 6 épisodes

     Frustrés par une vie sexuelle épuisée au fil de trop nombreuses années de mariage, une thérapeute et son mari décident d'aller voir ailleurs, mais en restant ensemble. 

          Wanderlust, série de la BBC retrace l’histoire d’un couple, qui pour résoudre ses problèmes décide d’opter pour le mariage libre. Les conditions sont claires, les 2 personnages principaux Joy (Toni Collette) et Alan (Steven Mackintosh) s’aiment toujours et ne veulent nullement se séparer, ils ont décidé d’avoir une vie sexuelle chacun de leur coté. Le soir venu, ils se racontent tout…      D’autres histoires sexuelles s’ébauchent en arrière plan au fil des épisodes.
La série interroge sur le sexe et les sentiments, les premières fois et le regard des autres. Rien n’est moralisateur ou racoleur, on est dans la pure expression des sentiments, ponctuée par un brin d’humour.

Le plus : Un très bon jeu d’acteurs.

Le moins : Un peu trop psy.

Moment choisi  :

Joy : moi et votre père, on a décidé de fréquenter d’autres personnes.
Alan : ensemble !
Joy : oui !
Alan : en tandem,
Joy : au même moment,
Alan : avec des personnes différentes,
Joy : mais ensemble, moi et votre père,
Alan : pour ainsi dire comme maintenant,
Joy : mais avec des petits extras,
Joy et Alan : du sexe !

◃◇▹

Toi, Moi et Elle



4 saisons / 40 épisodes

     Un couple décide d'engager une escort girl pour pimenter leur vie sexuelle, mais les choses prennent un tournant inattendu quand les sentiments s'en mêlent. 

          Un couple de la banlieue de Portland, Jack (Greg Poehler) et Emma (Rachel Blanchard) font chacun leur tour appel à Izzy (Priscilla Faia) , une escort girl. Peu à peu les sentiments s’en mêlent ainsi que leur entourage et le voisinage.  Ce qui n’est pas sans aboutir à des situations très drôles et des dialogues cocasses. L’ambiance est digne d’une comédie romantique avec une bonne dose de Desperate Housewives

Le plus : Cocasse

Le moins : Parfois à la limite du ridicule.

Moment choisi :

Jack : C’était sexuellement sordide, je t’assure elle arrêtait pas d’agiter les bras, elle avait une haleine de chacal, elle aurait pu tourner un spot sur l'abstinence.
Dave : Ah ! Le sacro-saint cycle de la masturbation.
Jack : Non je crois pas que ce soit ça.
Dave :  Ben non, moins tu l’enfiles, plus tu te secoues et plus tu te secoues moins tu l’enfiles.
Jack : T’as raison, c’est peut être ça.

◃◇▹

Lovesick



3 saisons / 22 épisodes

     Quand il apprend qu’il a une chlamydia, Dylan, doit contacter ses ex pour leur annoncer la nouvelle.

          Lovesick, c’est la vie de 3 amis, Dylan, Luke et Evie. Dylan est le petit chanceux du groupe, qui a non seulement une IST mais qui, malgré sa bonne volonté et ses qualités, a toujours des relations amoureux foireuses. Luke, lui est un tombeur, et ne pense qu’à séduire. Evie quand à elle est secrètement amoureuse de Dylan. Chaque épisode est l’occasion de faire la connaissance d’une ex de Dylan. Le premier épisode donne tout de suite le ton, des personnages attachants, de drôles de situations et surtout des dialogues particulièrement savoureux. On ne s’ennuit pas une seule seconde.

Le plus : L’humour omniprésent.

Le moins : Parce qu'il faut bien un moins, la série n’a pas conservé son titre original, Scrotal Recall.

Moment choisi :

Jane entre dans les toilettes où se trouve Dylan.
Dylan : Qu’est ce que tu veux ?
Jane : Toi, maintenant, tout de suite !
Dylan : Je me suis pas lavé les mains,
Jane : Oh, c’est cochon,
Dylan :Oui mais pas dans le sens sexy, je devrais aller les rincer vite fait. Qu’est ce qu’on va faire de ta petite culotte?  Y a pas de porte manteau...
Jane : J’ai pas de culotte.

◃◇▹

Sex&Love around the world



1 saison / 6 épisodes

          La journaliste de CNN Christiane Amampour enquête dans 6 grandes villes sur l’amour et le sexe. (Tokyo, Delhi, Beyrouth, Berlin, Accra, Shangai). Les questions sont sans détours et les réponses aussi, le tout dans la bonne humeur.
     Une série de reportages centrée sur les relations humaines, le poids des traditions  et la culture d’un pays. Des enquêtes instructives et sans jugement.

Le plus : Très instructif.

Le moins : Véhicule des stéréotypes ?   Il faut lire les sous titres.

◃◇▹

Hot girls wanted turned on



1 saison / 6 épisodes

     Ces histoires personnelles révèlent comment le sexe, la technologie et les relations intimes nous redéfinissent de manière fondamentale.

          Les épisodes de la série nous offrent l’intimité des coulisses de l’industrie du sexe et de ces protagonistes, cam girl, acteurs porno, réalisatrice de film X...
     A la fois sobre et choquant. Pas d’images interdites au moins de 18 ans mais on parle bien de pornographie. Cette série de documentaires ne manque pas de problématiques. Où en est le porno aujourd’hui ? La gratuité est-elle en train de tuer la qualité ? Quelles sont les conditions de travail des acteurs ? Finissent-ils parfois par dépasser leurs limites malgré eux ?

Le plus : Un petit bout de real life derrière la caméra.

Le moins : Attristant car malheureusement le porno évolue à l'image de la société.

A voir aussi le film documentaire Hot Girls wanted tourné avant la série…


◃◆▹


          Maintenant que vous avez lu toutes ces présentations, je vous accorde 10 secondes d'intense réflexion pour tenter de deviner mon coup de cœur !

     Réponse : ma série préférée parmis les lauréats du 'Netflix parle de sexe #2' est 🎉 LoveSick. Je l’ai dégustée sans modération. J'avoue aussi devoir placer sur la seconde marche, et cela sûrement à cause d'une espèce de fascination tendre et sympathique pour les travailleurs du sexe, la très attrayante Hot Girls Wanted.

          A vous de jouer et de vous laisser tenter, et pourquoi pas retrouver les premières séries sexy découvertes précédemment dans Netflix parle de sexe #1.
     En attendant, je me mets à l'affût, quitte à saturer mon navigateur en cookies de sites spécialisés, plein de membres actifs qui entrent sans problème dans les différents corps de métier, pour que des propositions jaillissent par la suite, plus facilement, et me permettent de mettre à nu un Netflix parle de sexe #3.
     J'ai bon espoir, je ne risque pas grand chose à part d'atteindre la félicité. 😅😇


                    XX (Plein de glace à la vanille, un panache de chantilly, et en route pour sa série préférée)

Share:

vendredi 14 février 2020

Drôles de petites choses de vacances #1

          Nous sommes certainement nombreux à adorer partir en voyage ! C'est une grande bouffée d'air frais, des découvertes et même parfois des imprévus qui nous laissent des souvenirs impérissables. 
     Voilà  pourquoi, je vais vous conter aujourd'hui quelques unes de mes anecdotes de vacances.

     Celles-ci peuvent sembler anodines, mais pour moi elles constituent une grande part de bien être dans un coin de ma tête. Elles sont bien rangées, à droite après les neurones des rêves, entre l’espace recettes de cocktail et chaussures à talon très haut (C’est ma tête je range comme je veux !).



lola plumeti journalpolegirl pole dance voyage anecdotes coquin



J'ai baladé de la sauce soja dans mon sac à dos pendant 2 jours.


           Un après midi de visite à Paris, on passe par le ‘Bon marché’. On s'arrête pour déguster des nems en guise de goûter. Je ne m'en plains pas, pour moi c'est toujours l'heure des nems, je ne sais pas pourquoi c'est peut être à cause de leur forme...  Quoi qu'il en soit ils étaient très bons et j'ai emporté le reste de la sauce soja dans mon sac (c'est un peu une manie en vacances d'emporter tout ce qui reste en se disant que ça pourra resservir à un autre moment de la journée.)
     Et voilà comment oubliant de vider mes affaires le soir venu, je me retrouve à avoir sur moi des petits riens totalement indispensables les jours suivants !
     Heureusement je ne procède pas de la même façon pour les tous mes achats sinon je me serai promener avec mon nouveau sex toy dans le sac pendant 4 jours.

lola plumeti journalpolegirl pole dance voyage anecdotes coquin


J'ai bu avec 2 pailles à la fois.


          Pendant notre belle semaine à Francfort, j'ai découvert que je pourrais vite devenir accro au Latte Macchiato, un breuvage doux au goût subtil et plein d'énergie. (Vous en connaissez d'autres ?)
     Alors durant la semaine parisienne (caniculaire) qui a suivi, passant devant Five Guys sur les champs Elysée, il ne m'a fallu que quelques secondes pour proposer à A2MV d'aller siroter un milkshake.
     Nous n'avons donc pas hésité plus de trois dixièmes de seconde à prendre une petite pause d'environ 2 heures histoire de savourer les milkshakes, à moins que ce ne soit au passage, aussi, pour un peu de clim. Pour lui ce fut son parfum préféré la vanille et moi café.
     Sur les conseils de mon homme j'ai découvert que si on aspirait dans les 2 pailles en même temps on pouvait obtenir un goût proche de celui Latte macchiato !


lola plumeti journalpolegirl pole dance voyage anecdotes coquin


J'ai prit une feuille dans la tête.


           Nous étions assis sur un banc du parc du trocadéro, en plein repos, admirant un petit bout de Tour Eiffel dépassant des arbres. Malgré les apparences romantiques du lieu, j'étais ce jour là d'assez mauvaise humeur, fatiguée par les longues marches à sillonner la capitale, ainsi que par la chaleur. Et comme la pensée négative semble attirer des ondes négatives, Eole n'a pas trouvé mieux que de diriger une grosse feuille verte (type mûrier, mais je ne connais rien en arbrologie) sur ma tête, recouvrant l'intégralité de mon visage et restant plaquée dessus.
     La prochaine fois je penserai positivement à mettre un chapeau.

lola plumeti journalpolegirl pole dance voyage anecdotes coquin


Les moineaux sont vraiment sans-gênes à Paris.


          Il est de coutume pour chacun de nos voyages à Paris de s'installer sur le champs de Mars pour pique niquer (oui vraiment pique, parce que l'autre en vacances on se contente du lit !) donc faire un bon repas avec une pizza (recette ici). Cette année encore, nos petits invités ailés habituels sont bien venus finir les restes, croûte et petites miettes, à ceci près que cette fois ils n’ont pas hésité à nous tenir compagnie à une vingtaine de centimètres, prenant leurs quartiers dans le carton presque vide de notre délicieuse Napolitaine.
     Les moineaux ne sont pas farouches près de la tour Eiffel !

lola plumeti journalpolegirl pole dance voyage anecdotes coquin


          Bon je sais, cela n'a l'air de rien comme ça... mais ce sont ces petits riens qui partager avec ceux qu'on aime font de grands et bons moments. Ca va j'arrête d'être fleur bleue, ça ne me ressemble pas. Dans tous les cas prenez le temps de savourer chacun d'eux lors d'une de vos prochaines escapades qu'elles soient en bas de chez vous ou à l'autre bout du monde et n'hésitez pas vous aussi si vous voulez en partager quelques unes en commentaire, je serai ravie de les lire !


                    XX (Plein de futurs (pique)-niques en amoureux avec A2MV (ça va j'arrête))


Share:

dimanche 9 février 2020

Pour A2MV

          Et voilà, il est enfin là, l'article que personne n'attendait sur mon blog et surtout pas moi, l'article de St Valentin, le romantique, le tout doux, celui qui donne des papillons dans le ventre et la larme à l’œil... Non je blague, ce n'est pas mon genre, c'est juste que depuis le temps que j'écris mes articles, il était temps de faire une déclaration bloguesque à mon A2MV d'amour...


Lola Plumeti Journalpolegirl Pole dance coquin ST Valentin coeur


          Vous l'aurez compris A2MV est le seul l'unique qui partage ma vie (malgré la coquine que je suis). C’est que l’on nous prend souvent pour un couple libertin mais non, nous sommes deux et heureux de l’être. Alors même si je trouve la St Valentin très commerciale, je vais tout de même en profiter pour lui écrire ce petit article surprise.


Plantons d'abord le décor... 


          L'autre jour nous étions sur la plage, assis amoureusement l’un à côté de l’autre admirant le paysage, le soleil réchauffant nos visages. J'ai alors décidé de sculpter de mes mains un mini château de sable. Me voyant faire mon A2MV entama lui aussi sa petite construction...
     C'est ainsi que mon A2MV se mit à me dire des mots d'amour devant son joli petit cœur de sable. Entre temps, de mon côté, n'arrivant pas à faire le château, je me suis rabattue sur une paire de seins.

     Un bel exemple pour résumer notre couple, la part de romantisme c'est lui. Moi je suis plutôt... l'obsédée. Je me demande parfois comment il fait pour toujours me voir comme une douce princesse.


Aujourd'hui, on inverse les rôles, (mais pas trop quand même) !


Lola Plumeti Journalpolegirl Pole dance coquin ST Valentin coeur


     Mon Amour,


          Voici quelques mots tout droit sorti de mon cœur bien que très rationnels ! Tu me connais…
(J’aurais peut être dû laisser parler mon deuxième cerveau… après tout mon blog est déconseillé aux moins de 18 ans)

     Lors de notre dernière St Sylvestre nous gravissions des montagnes pour admirer le coucher du soleil sur la mer… Tu étais là comme toujours, pour me soutenir sur le parcours. C’est que tu me soutiens dans tous mes projets même les plus fous et les plus coquins, tout en me laissant libre de mes choix.

   Grâce à toi je fais de merveilleuses découvertes de jour en jour et je m’épanouis sans cesse un peu plus. Tu as su me montrer qu’à deux c’était mieux, malgré mon envie d’être fière de savoir me débrouiller seule.

     Les meilleurs moments de ma vie sont ceux passés dans la chaleur de tes bras, dans notre bulle de douceur. Je sais qu’à nous deux nous pouvons être le monde entier tant nous sommes différents et complémentaires.

          A toi ma moitié, je te serre fort contre mon cœur pour t’y garder toujours.

     tM XX


          Voilà, c’est sur ces mots doux, tendres et sincères que se conclue ce spécial St Valentin dédiée à mon A2MV. Qui sait, peut être avez vous maintenant compris que ce que veulent dire les lettres A2MV qui ne s'arrêtent pas seulement à l'acronyme servant à désigner mon homme ?

                    XX (Plein de seins, fesses, pénis, vagins, AAAHHHHH il fallait que je compense 😱)                 


Share:

dimanche 2 février 2020

Je n'ai jamais...

          Salut toi !? Et si on jouait...

     Tu connais certainement le principe de ce jeu, mais j'ai bien envie d'y ajouter un peu de piment avec une petite variante. Ce jeu c'est "je n'ai jamais...". La règle est simple, chaque participant énonce à son tour une phrase commençant par "Je n'ai jamais..." et ceux qui l'ont déjà fait boivent un shot enlèvent un vêtement !
Je préfère de loin cette version. Vous l'auriez deviné ?   Ah bon !?


Lola Plumeti Journalpolegirl Pole dance coquin jamais


          Avant de jouer il faut toujours prévoir quelques précautions vestimentaires...
     Deux options, le première façon Joey de Friends enfiler tous les vêtements de l'armoire de son colloc, soit une version plus subtile, donner l'impression que l'on ne porte presque rien mais ajouter tout un tas d'accessoires (gants, bas, porte jaretelle, serre taille, étole, faux cils...)

Je jure de dire toute la vérité, rien que la vérité !
✋📓 Moi, LP, je le jure sur mon blog.


A mon tour...


  • Je n'ai jamais fumer de cigarette (ou autres d'ailleurs).
  • Je n'ai jamais pris de cuite (même pas en festival electro).
  • Je n'ai jamais simulé l'orgasme (sauf pour rire mais quand ton partenaire le sait cela ne compte pas !)
  • Je n'ai jamais eu d'enfant (heureusement, pauvre p'ti Lolek ou Karla).
  • Je n'ai jamais dépassé les 16 km à pieds dans une journée.

  • Je n'ai jamais vu une araignée sans fuir en distorsion 5 (vitesse lumière x 214)
  • Je n'ai jamais visité les USA (ni le reste de l'Amérique, ni l'Afrique, ni l'Asie, ni bon nombre de pays européens, ni la lune 🌑 ... il en reste des lieux à explorer dans ce monde et au delà).
  • Je n'ai jamais réussi à faire un Iron X (dans l'éventualité où je serai en train de jouer avec des poleurs professionnels, le X c'est sans problème je connais, Iron "Man ou Maiden" c'est OK mais le Mashup, Aïe).
  • Je n'ai jamais regardé un seul des films de la série Alien, Resident Evil ... ou quoique ce soit avec des zombies, de l'hémoglobine 🔪 ou des monstres sanguinaires 🐲.

  • Je n'ai jamais résisté à une bonne partie de street-fighter (ou bien sûr je n'ai jamais non été mauvaise perdante 😏).
  • Je ne suis jamais tombée par hasard sur un site porno (non, j'y suis toujours allée de manière volontaire).
  • Je ne suis jamais passée devant un sex-shop sans pénétrer à l'intérieur ou au moins faire du lèche-vitrine.
  • Je ne suis jamais allée dans un club échangiste (difficile à croire, mais c'est pourtant vrai).


A votre tour...

          Voici quelques phrases gagnantes pour les autres participants voulant à tout prix garder leurs vêtements (ou me voir enlever les miens...)

  • Je n'ai jamais touché un serpent (autant les araignées 💨, ... mais un beau python jaune et blanc a su me séduire 😖 pendant 5 très longues minutes).
  • Je ne suis jamais rentrée de soirée dans un caddy de supermarché (et même pas saoule, mais après un festival electro ! 😂).
  • Je n'ai jamais pris de bain de mer au mois de décembre (juste les jambes lors d'un été indien à Monaco, quel bon souvenir).

  • Je ne suis jamais allée voir un match de foot au stade (et c'est pas faute d'essayer d'y traîner mon homme).
  • Je n'ai jamais voyagé dans un pays où la langue reste une énigme (merci Francfort, une semaine en terre inconnue).
  • Je n'ai jamais fait de pole dance. (quoi? il y a des preuves photographiques? et dans tout mon blog??).
  • Je n'ai jamais dansé topless dans un bar (le kiff total ici si ça vous dit).
  • Je n'ai jamais été très, très, coquine dans un train (en Italie, nous seuls dans un compartiment, c'est encore plus romantique excitant)

  • Je ne suis jamais allée dans un salon érotique. (ah ça non, jamais, pas même tous les ans depuis... un bail).
  • Je n'ai jamais vu A2MV se faire draguer par un autre homme (ça lui arrive tout le temps ! c'est son côté sexy boy 👬).
  • Je n'ai jamais joué les mannequins photos hot (exclusivement pour ma moitié et en shoot privée (une chouette vidéo d'Harmonie des corps sur le sujet ici)).
  • Je n'ai jamais vu 2 filles nues se faire plaisir mutuellement sous la ceinture en public (et oui c'est ça de fréquenter les salons érotiques...).


          Cette fois c'est vraiment à votre tour de relever le défi et de me laisser des petits messages sexy ou tout simplement drôles de "Je n'ai jamais..." et comme je n'irai pas vérifier la véracité de la chose je vous laisse le soin de faire preuve, contrairement à moi, de la plus grande créativité qui soit...


                    XX (Plein de par contre J'ai déjà... 😱)


Share:

samedi 25 janvier 2020

Street Pole Dance à Francfort

          Bonne nouvelle ! Francfort dispose de poteaux assez sympas, un peu gros mais sympas (tiens c'est rare que je dise ça en dehors de la pole ?).

     A force de rechercher de manière obsessionnelle des barres partout lors de mes voyages, et ce en examinant du mobilier urbain jusqu'aux discothèques (ou autre, club de strip ou bars à hôtesses, ça marche aussi), je vais finir par pouvoir créer un mini-guide sous forme de fiches !

     Un truc du style :

Ville :

Forme des poteaux :
Taille des poteaux (diamètre bien sûr) :
Coordonnées GPS des barres de pole :
Niveau de praticabilité :
Note du panorama :
Note de risque :

Métro -Tramway - Bus (détail ligne par ligne et heures creuses) :

     Tous les poleurs de la planète seraient les bienvenus pour une mutualisation des infos. On établirait ainsi le guide street-pole mondial ultime !                 
Le rêve non ?


lola plumeti journalpolegirl pole dance tricks francfort



          Mais voici enfin, comme prévu, le traditionnel album photos de vacances estivales, spécial pole dance. L'été (même si je porte une veste et des collants) fut en partie passé sous le climat allemand, tellement torride et sec (d'où la veste et le K-way dans le sac).


JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole


JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole


JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole



JournalPoleGirl pole dance lola plumeti francfort tricks street pole


          Le métro était au top, une fréquentation faible, mais hélas peu de barres ! J'en garde cependant un très bon souvenir, car j'ai bien rit en faisant les photos avec mon A2MV, entre la suspension façon "cochonne pendue" et le "j'enlève mes shoes dans le métro pour le ne pas salir les sièges".

          D'ailleurs en parlant de mes superbes baskets, vous aurez sans nul doute remarqué cette couleur si caractéristique, celle que l'on retrouve aussi dans mes montages photos délirants, parce que oui je suis une fille (enfin génétiquement) et j'aime j'adore je vénère j'aime le rose 🎀.

          J'espère que ma prochaine destination sera au moins tout aussi praticable voire encore meilleure avec des poteaux ronds, tout fins et bien grippants, adios les jambes sous nylon !


                    XX (Plein de rêves de trucs longs, fermes et bien droits)


Share:

Recent Posts

FACEBOOK

POPULAR POSTS

Copyright © Journal particulier d'une Pole Girl | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com

| Free Blogger Templates