Mon cocktail préféré, un délice de Pole Dance, de Voyages et d' Histoires Coquines le tout saupoudré d'Humour.

Bientôt c'est Holidays...

          ...enfin, j'espère.

     Depuis quelques temps, j'ai l'impression d'avoir subi une lobotomie par le télétravail, avec pour conséquence des trous, comme des espaces vides de capacité, dans mon cerveau.

     Heureusement, certains ont été comblés par Hatik avec Angela, son dont je m’abreuve en boucle depuis quelques temps, mais ce n’est le seul (ici)… sinon pauvre A2MV.




          Pas étonnant donc que le dernier article de la saison (oui on en est déjà là) soit inspiré des paroles de cette chanson...

🎵 🎶
Je t'ai déjà croisé dans la ville
J'vais pas t'mentir, j'ai pas matté tes choses
T'es la plus fraîche si tu veux mon avis
Vas-y prends mon tél', quand tu veux t'appelles
J'serai à l'hôtel, dans un nuage de fumée  barbapapa
J'te vois derrière les vitres teintées
J'espère qu'il fera chaud...
Ce soir j'vais quitter l'rainté, 
Regarde-moi dans les yeux, j'deviens amnésique
J'oublies le taff...
J'crois qu'ton corps me rappelle des souvenirs d'Amérique
d'Espagne, Allemagne, Italie, Royaume uni...
Bébé là j'ai envie d'faire le dingue, fais-moi oublier le binks
Bébé là j'ai envie d'faire le dingue, fais-moi oublier le binks
Angela, appelle-moi ce soir et j'démarre de la zone
Angela, appelle-moi ce soir et j'démarre de la zone





          Il parait que c'est l'été (je viens juste de m'en apercevoir) et il se pourrait même qu'on soit bientôt en vacances. Rien n'est moins sûr...

     Aussi dans la période à venir, soyez attentif aux infos, et si vous y voyez un petit couple de français qui s’agite à la fenêtre de sa chambre d'hôtel, confiné, il se peut que ce soit nous… car notre voyage, est quasiment déjà payé depuis février et presque tout en non remboursable. Doit on partir ? (La COVID a même mis le bazar jusque dans nos réservations)
Pour l'instant, on pèse le pour, le contre... on tente de sauver ce qui peut l’être et de modifier le reste.

     Je ne veux pas me mettre en bad mais j'attends ce moment toute l'année et si je travaille ce n'est presque que pour ça.  😓😫😩

     Quelle que soit l'issue de cette aventure, je ne manquerai pas de vous retrouver en septembre avec des idées plein la tête à taper sur mon antique clavier (pour les geek, c’est un des derniers sur terre qui se branche en PS2). Certaines de ces idées ont déjà commencé à germer dans les fameux espaces vides de mon cerveau.

😌😉😁

          Un grand MERCI en tout cas, pour cette belle saison passée en votre compagnie, et particulièrement pour avoir su apprécier mes blagues, les polesques aussi, même si parfois ➜🚪


     Alors,

     See U soon, in September...     😎


                    XX (Plein de frontière de l'infini vers laquelle nous voyageons pour avancer vers l'inconnu, et là c’est sûr on y va)   🚀🖖

Share:

Netflix Mes séries du mois.

          Chouette, enfin ! C'est que ces derniers temps, j'ai pu retrouvé un peu de temps pour moi et ça m'a été très bénéfique. Bien entendu, il était vital de l'employer à une activité indispensable pour se détendre, caler l'ordi portable sur la poitrine et regarder des séries sur Netflix, la tête dans l'écran, en immersion profonde pour se griller le restant des rétines.

     Au programme de l'émotion, beaucoup d'émotion, mais aussi du suspens... et des dramas.

C'est parti pour :




I am not okay with this...

          ...nous fait entrer dans le quotidien de Sydney, fait de moments honteux au lycée, de soucis familiaux, et d'amour... sans oublier ses super-pouvoirs !

ATTENTION la bande annonce en dévoile beaucoup sur la série !


Les plus :

     Ne vous fiez pas trop à votre première impression après la bande annonce, ce n'est pas une série sur une ado toujours de mauvaise humeur, c'est plutôt sur une ado qui apprend à se connaitre et à gérer ses émotions tant bien que mal. A chaque épisode de petits rebondissements et une dose d'émotion sont là pour finir en 'apothéose' si je puis m'exprimer ainsi.

Les moins :

     Une grande partie de l'histoire est dévoilée dans la bande annonce ainsi que dans le premier épisode. L'histoire de la série est très proche d'un roman de Stephen King, roman que les fans reconnaîtrons aisément. 

Bilan : 

     Malgré une histoire plus ou moins déjà vue et un final que l'on devine très rapidement, j'ai trouvé la série très sympa. Les acteurs m'ont accrochée dès le début et le parcours de Sydney a été très agréable à suivre.
     J'espère vraiment qu'il y aura une suite.


◄⧔      ⧕►

Blood and water

         Après l'avoir croisée à une fête, une ado du Cap cherche à savoir si la championne de natation d'une école privée est bien sa sœur qui a été enlevée à la naissance.


Les plus :

     Une base d'intrigue assez originale. Des péripéties à chaque nouvel épisode.  Les personnages sont mignons et ont toujours une bonne raison de se lancer dans leurs aventures. 

Les moins :

     La série ne se termine pas, il faudra donc attendre la saison 2 pour connaitre la suite.

Bilan :

     Un bon moment passé en compagnie de ces jeunes acteurs. De nombreux éléments encore en suspens semés ça et là dans cette première saison pourraient faire de la suivante un régal !


◄⧔      ⧕►

Unorthodox

          Une femme issue de la communauté hassidique de Brooklyn fuit un mariage arrangé à Berlin. Alors qu'un groupe de musiciens la prend sous son aile, son passé la rattrape.



Les plus :

     Une histoire passionnante adaptée d'un roman autobiographique. Beaucoup d'émotions et des acteurs impeccables. Une entrée dans un monde, dont je n’aurais pas soupçonné tous les rites et les croyances. Une immense admiration pour cette femme qui ose prendre son destin en main.

Les moins :

     Je n'en ai pas trouvé, hormis le fait que la série ne soit diffusée que sur Netflix.

Bilan :

     Une magnifique leçon de vie. De l'espoir pour tous ceux qui se sentent victimes de leur destin quel que soit le contexte de leur naissance.  A regarder absolument.


◄⧔      ⧕►

Love Alarm

     Dans un monde où une appli sur smart-phone alerte les gens dès qu'ils éveillent l'intérêt de quelqu'un, Kim Jojo découvre l'amour tout en faisant face à des difficultés personnelles



Les plus :

     Du romantisme, encore du romantisme....
C'est un peu l'histoire de Cendrillon, avec notre héroïne principale, Kim Jojo. Les images sont magnifiques, il y a beaucoup de détails nous montrant l'amour et le soutien entre les deux personnages principaux. De la poésie.

Les moins :

     Il faut admettre la part de fantastique de l’application de Love Alarm, qui comme par magie une fois téléchargée est capable de savoir qui vous aime et qui vous aimez. La série ne se termine pas, oui celle là non plus. Cela devient une habitude. Heureusement il y aura une saison 2. 

Bilan :

     Bon et bien j'attends la suite ! J'espère aussi qu'il y aura de nouvelles fonctionnalités sur Love alarm 2.0.


◄⧔      ⧕►

Extracurricular

          Un lycéen modèle impliqué dans des activités criminelles voit sa double vie menacée lorsqu'une de ses camarades de classe commence à s'intéresser à ses secrets...



Les plus :

     Une série originale qui change des dramas sentimentaux. On nous conte le destin de deux lycéens que tout semble opposer mais qui, malgré leurs différences, finissent par se trouver un point commun essentiel, le besoin de s'en sortir et de vivre leur vie. Ils se retrouvent peu à peu rattraper par les dangers d'une affaire de prostitution. Ainsi d'épisodes en épisodes c'est un suspens bien distillé et qui va crescendo, nous tenant en haleine jusqu'à la fin.

Les moins :

     Les premiers épisodes sont un peu étranges et j'ai dû attendre d 'en avoir vu quelques uns pour être vraiment prise au jeu. Certains même sont à la fois sombres et à la limite du ridicule du faits de certains personnages, tel les membres du gang. A noter que l'on voit du sang et moi ce n'est pas ma tasse de thé.

Bilan :

     Je ne regrette pas d'avoir persévérer et d'avoir regarder la série jusqu'au bout. Les rebondissements m'ont fait vivre de bons moments ainsi qu'un final, poétique, et habilement mis en scène.


◄⧔      ⧕►


          Maintenant c'est à vous de jouer regarder !  Laissez vous emporter par ses petites histoires, pour vos futures chaudes soirées d'été, ce sera encore une bonne raison de se détendre en mattant une ou plusieurs séries originales. Et comme d'habitude, cet article n'est pas sponsorisé, il n'est que le fruit de mes recherches voir de mes quêtes sur les terres d'Hyrule de Netflix.


                      XX (Plein de le top c'est de ne pas oublier la boisson fraîche à siroter pendant !) 


Share:

Un soupçon de magie



          Que diriez vous si je vous apprenais qu’une fée nous a rendu visite ? J’étais là, j’ai tout vu, et je vous livre mon témoignage. Partons tout de suite dans mon univers enchanté favori à la rencontre d’Eva Novakova.   🎇





          L’affrontement des forces de la lumière et de l’obscurité fait rage, mais bien vite le sort de l’un des deux protagonistes est réglé : Eva parait dans un halo étincelant jouant de ses ailes constellées d’étoiles. Victoire ! 

          Bon d’accord j’arrête les substances psychotropes !  💊💣
          Mais avouez que son costume de scène est magnifique de finesse et lui va à ravir (#jeveuxlemême, #toujourspasblogmode, #hashtag)

          Reprenons, car après avoir débarquée sur scène en cosplay féerique, la suite du show se révèle encore plus magique. Trapèze, pole, ruban aérien, Miss Eva Blue exerce son art en altitude, à 3 mètres minimum au dessus du sol, que nous autre mortel foulons de nos pieds. 
          Elle enchaîne ainsi tricks sur tricks, nouant le tissu autour de ses bras, de ses jambes avant de se lancer dans le vide dans des grands écarts tout en équilibre, impressionnant de maîtrise, de puissance, de souplesse et de stabilité. Essayez, vous, de reproduire entre deux chaises, la figure sur l’avant dernière photo. Et bien, ce n’est pas une fois, ni deux mais tout un week-end que cette artiste l’a réalisé !




⊰⊷ 🜛 ⊶⊱











⊰⊶ 🜽 ⊷⊱



          Une chorégraphie parfaitement étudiée, une technique des disciplines aériennes semblant n’avoir aucun secret pour elle, alliée à une exécution fluide pour donner cette apparente sensation de facilité, font qu’Eva se révèle être une artiste magique. Elle arbore de plus, un large sourire nous menant à un doux moment de bonheur, dans un voyage empli de légèreté, de rêve, bercé par la musique de son show.

          Et voilà je viens de me refaire un trip au royaume des elfes !  👑🌟

          Si vous aussi vous avez très envie (après ce que je viens d’écrire ce serait un peu normal) de retrouver Eva, je vous ouvre le passage vers sa page Fb, In

          Pour ma part je m'en vais de ce pas chez mon marchand d’ailes, il en reçu des nouvelles. A moins que je confie aux soins experts d’A2MV de m’emmener au 7 ciel.  ✨


                    XX (Plein de songes pour ne plus toucher terre et de force pour s’accrocher à la pole)


Share:

L'arroseuse arrosée


          Arrosée, oui, mais par quoi ?   Du sirop de fraise 🍓 ?   Du chocolat liquide 🍫 ?   De l’huile de massage 🍶 ?   Tout ceci est très Soft, et si vous envisagez un truc plus Hard, je vous renvoie illico sur Pornhub 🍆 !

          En tout cas vous êtes loin du compte, et même à l’opposé de la réalité, car... 

          Il y a peu de temps j’ai eu le plaisir de redécouvrir une pratique SM de blogueuse ; l’interview. Sauf que cette fois ce n’était pas moi qui allait tenir la cravache poser les questions : j’allais au contraire devoir y répondre. ( Quelqu’un sait comment on s’assoie avec les fesses rouges ? )




          Après avoir déjà été passée sur le grill par A2MV 💝, j’ai accepté de me prêter, à nouveau, à ce petit jeu pour le talentueux auteur du site Harmoniedescorps.fr. En ce lieu on trouve une grande quantité de bons conseils et informations sur le thème de la sexualité (c’est assez rare de nos jours) mais aussi sur les relations de couple, la connaissance de soi ... Vous pourriez y apprendre pas mal de choses et pas uniquement pêcher des idées pour enrichir les conversations autour de la machine à café.

          Notre entretien, par échange de mail 💻⇔💻, porte sur la danse, un sujet qui entre parfaitement dans ma ligne éditoriale. Impossible de refuser !
Mon côté compétitrice s’active, prête à relever le défi avec honnêteté, sans me soucier du qu’en-dira-t-on.
          Comme toujours le contrat implicite de l’exercice veut que si une question met mal à l’aise, on peut ne pas y répondre. Et j’ai bien failli, car de prime abord je fus surprise par le degré d’intimité des questions. Il fallait pourtant bien s’y attendre, j’ai un blog coquin qui parle de pole dance !

          Alors dans mes réponses tant pis si c’est trop. Trop sincère ? Trop audacieux ? Idéaliste ?
          Ce n’est pas une première, je vis parfois dans le monde des bisounours, la preuve 🐻.

          Après tout je me dis que l’on a tous en nous, un moi idéal à qui l’on voudrait ressembler trait pour trait et qu’on a tellement peu l’occasion de le laisser s’exprimer, qu’il aurait été dommage que je me censure ou que je reste raisonnable.


          Sortons des coulisses et des secrets de cette aventure et venons en enfin au principal, l’interview.

Vous voilà dans les meilleures conditions pour passer à sa lecture 📜, ou la voir en video juste là .




         L’expérience fut intéressante et motivante, au point que lors de mes prochaines escapades, je n’hésiterai plus à proposer ce genre d’exercices aux artistes que j’admire tant.
     C’est que la dernière fois, j'étais à deux doigts de vous ramener une interview exclusive d’Anna Polina, célèbre star du X, enfin, héroïne de mes films plaisirs, si je puis m’exprimer ainsi.   😅

                    XX (Plein de 'A nos actes manqués'🎶, JJG sort de ce corps, vite, très vite)

Share:

Drôle d'After

          Hi ! 
     J’ai bien envie, aujourd’hui, de vous conter une petite histoire qui s’est déroulée il y a quelques années. Ce fut si drôle et romantique que j'ai finalement décidé de la coucher sur mon écran... pour la partager avec vous.
     Cette mignonne petite aventure se déroule tout juste en sortant d'un de ces fameux salons érotiques (encore !?) où je vous donne l’impression, depuis un mois au moins, d’être en pension perpétuelle.






          Notre petit couple était donc en balade pour un weekend de charme et de détente, coquinant / logeant à l’hôtel, à une bonne distance du home sweet home. 
     Le samedi se passa merveilleusement bien, déambulant dans les allées parées de sex toys et autres accessoires indispensables, squatant le devant de la scène pour ne rien rater des fantaisies de merveilleux artistes…
     C'est donc des étoiles plein les yeux et un petit pincement au cœur (la première journée s’achevait) que je sortis du hall d'exposition accrochée au bras de mon mâle, si beau dans son costume sombre.

          La nuit était bien entamée, le temps clair, les voix des autres ‘passants’ s'éteignaient peu à peu et comme toujours sur le chemin du retour vers l’hôtel, nous marchions tout en échangeant nos impressions, l’heure  du débriefing, en somme.

" Tu as vu cet homme licorne ? "   🦄
" Et les petits coup de cravache assénés par cet autre tombé sous ton charme ? " 🤵

     Était ce le fameux costume sombre ? Je sais bien que non ! Mon homme a toujours un succès fou auprès de ces messieurs. Cela doit être la douceur de son visage ou de son regard qui fait des ravages, du moins quand on le voit de face parce que de dos, je suis sûre que c'est autre chose...

     Après cette petite marche revigorante, un encas aurait été le bienvenu. Par chance, non loin de là un Mc Do se dressait tous néons allumés. Il ne restait plus qu'il soit encore ouvert pour que la nuit se termine sous les meilleurs auspices. C'est qu'il fallait être frais et dispo pour la nouvelle journée sexy du lendemain.
Manifestement, le drive fonctionnait. A2MV s'empressa de me dire de prendre mon tour dans la file de voitures en entendant que lui aille voir s'il était possible de commander à l'intérieur.

     Je me retrouvais dès lors prise entre 2 voitures. (N'y voyez aucune anal-ogie, à part avec un sandwich).
     Je ne cessais de bouger sur place, tentant de me réchauffer en l’absence de mon radiateur humain, affrontant le froid, avec pour seule barrière un simple manteau. Ce qu'il y avait en dessous se résumait à la très légère et bien aérée dentelle de mes sous vêtements, tenue autorisée, même de rigueur dans un festival sexy.
     Un de mes neurones ne put s'empêcher de me faire penser, dans un éclair synaptique, que je pourrais me faire arrêter pour exhibitionnisme, si la folie me prenait d'ouvrir mon manteau.

          Mon men in black revint confirmant que le drive était bien notre dernière chance et que nous devions tenter le tout pour le tout.
     Je ne sais si ce fût l'ivresse du salon ou le bonheur de partager un weekend en amoureux, mais le grain de folie que j'avais réprimer un instant plus tôt avait réussi à s’emparer de mon homme. Lui vous dirait qu'il avait faim et que ce fut juste un moyen de patienter dans la bonne humeur. Il se mit alors à improviser un petite danse à la fois drôle et sensuelle, allant jusqu'à imiter un carwash-boy en pleine représentation. La conductrice derrière nous était hilare face au spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Éclatant nous aussi de rire, nous engageâmes la conversation. Elle, une infirmière de profession (une vraie infirmière), revenait de son boulot, plutôt ravie de finir sa journée par cette situation peu commune et inattendue, de 2 piétons en tenue plus que sexy, faisant la queue joyeusement dans un drive. 

          Et la suite alors ?
     Ah oui la suite, vous voulez savoir si nous avons réussi à passer commande ou si nous sommes rentrés le ventre vide ?
 😋🍔🍟🥤

     Et bien, l'employé du MC Do a eu la gentillesse de nous servir, nous rétrogradant du statut de conducteur de voiture invisible à celui de cycliste aux vélos invisibles. Wonder woman et son avion ont donc toute leurs chances !

     Après coup je crois que nous étions tous très fatigué, de cette fatigue qui donne l'impression d'avoir bu quelques verres de trop de son cocktail préféré, car c’est si agréable quand tout se passe dans la bonne humeur, et que l’on n’accorde pas trop d’importance à ces petites choses qui ne le méritent pas.

                    XX (Plein de j’hésite, Nuggets ?, Deluxe ?, Bacon ?, 280 ?, Tasty ?, First ?, CBO ?  Et comme boisson ?)

Qui a dit que j'étais accro au McDo ?          🍔😍



Share:

Dynamite


          Et si j’amenais ici la chaleur et la lumière des Caraïbes ?

     Nul besoin de valise, de tracas administratifs, ou de billet hors de prix, voilà le soleil des projecteurs, les déhanchés caliente et cerise sur le gâteau, une montée au septième ciel en tissus aériens.

     Son pseudo, Dynamite. Tout droit sorti de notre imagination, ou plus vraisemblablement de la République Dominicaine, il vient pour le plaisir de nos sens...




     Je ne me rappelle plus très bien si je vous ai seulement parlé des salons érotiques cent ou mille fois, mais c’est en ces lieux magiques que l’on fait de belles découvertes artistiques, tout en profitant d’une ambiance de liberté.

     Rien d’étonnant donc d’y avoir vu Dynamite paraître sur scène dans un élégant costume sombre. Classique certes, mais nul besoin de plus. La première impression qu’il m’a fait, a été un mélange délicat de sensualité, de convivialité, et d’un charme assuré. La séduction qui se dégage de cet homme semble être innée.

     C'est au rythme de la reprise de Feeling good par Michael Bublé que Dynamite s'envole, utilisant sa force dans un long ruban de tissu, s'harnachant et se cambrant dans des positions exigeant souplesse et puissance. Il varie volontiers sa vitesse d’exécution, tantôt lascif, pour que l’on est le temps de bien le dévorer des yeux, puis rapide dans des figures et des drops à faire monter l’angoisse et l’admiration d’un arrêt très près du sol.

     Tout son show est un vrai jeu de séduction entre lui et le public, les regards, les mouvements doux et appuyés, je n’en rate pas un iota, l’étudiante en moi prends des notes sur cette leçon.

     Au tour de la pole de gagner son affection. Il ne s’embarrasse pas de préliminaire et confirme immédiatement que ses muscles ne sont pas là par hasard. Il enchaîne les tricks les plus voraces en énergie comme s’il s’agissait d’un échauffement.
     A ce propos l’académie française a dû ajouter un synonyme au mot ‘facile’, on peut désormais dire c’est Dynamite.


Jetez vous sur la petite vidéo ci-dessous, et tombez vous aussi en admiration.

🔶 ◉ 🔶




🔶 ⭘ 🔶














🔶 ⬤ 🔶


     Malgré le fait de ne pas avoir trouvé d’occasion pour échanger quelques mots lors du salon, on devine chez lui, une joie de vivre, une gentillesse, de l’humour, une grande confiance en soi, et une bonne dose de modestie.

     Même si je sais bien que l'on ne devient pas performer du jour au lendemain et que tout show aussi réussi requiert du travail et de la persévérance, il ne fait nul doute que Dynamite est un showman, né pour être sur scène et partager d’agréables moments avec son public.

     Pour le retrouver sur les réseaux : Fb, Inst

     Tout ça m’a bien donné envie d’obliger (tortionnaire que je suis) A2MV à me parler en espagnol et à mettre illico un de ses costumes avec nœuds pap’.


                    XX (Plein d’étincelles sur la longue mèche du désir)


Share:

Tracy Tagada


          Hulala ! Hoop !
     Une onomatopée qui peut convenir parfaitement à la talentueuse performeuse Tracy Tagada. 
     J'ai eu la chance de la découvrir, cela devient plus qu'une habitude, au cours d’un salon de l'érotisme.




          Comme toujours dans ce genre de spectacle, je squatte le devant de la scène, position stratégique pour pouvoir filmer avec un maximum de liberté et un minimum de public. Cette fois, un cerceau trônait au milieu du grand podium, me faisant déjà languir en éprouvant ma légendaire patience de disciple zen. S’il avait été seul, peut-être aurais-je pu réussir à ne pas trépigner, mais c’est qu’avec lui une barre de pole montait la garde sur le côté. Voilà de quoi nourrir mes espoirs et mon amour pour les disciplines aériennes.

          Les présentateurs, cocasses, font leur show et j’en profite pour préparer mon matériel. Ça y est, enfin ils l'annoncent. Lumières, musique, elle entre sur scène, très sobrement vêtue.
     Si on avait été sur un tournage de film c’est à cet instant là que le réalisateur eut lancé moteur, action !

          Houps (#2) !

         Tracy ne m’a pas attendu, elle a déjà retiré tout le superflu textile pour ne garder que le nécessaire à son art. Pourquoi s’encombrer de vêtements ?
     Et elle va vite, très vite, les figures sont posées sans excès, enchaînées avec une aisance naturelle déconcertante, une facilité à vous interroger sur la raison qui vous fait trouver si dur de faire de la pole ou du hoop. Au delà de tout ça on devine tout le travail, toute l’exigence, l’autocritique qu’il faut pour atteindre un tel rendu, une telle impression de légèreté et de maîtrise du geste.

          Alors, je la suis, un œil sur mon écran, l’autre rivé sur elle, car une fois lancée dans les airs il semble évident qu’elle n’a plus l’intention de redescendre. 
     Son show sans détours nous offre à voir une technique sans faille et une sensibilité toute particulière entre body en dentelle et cravache.

⩤ ⚫ ⩥

 


⩤ 🔴 ⩥












⩤ 🔵 ⩥


     Tracy force l’admiration par la conjugaison de la puissance musculaire et de la souplesse dont elle fait preuve, mettant ceci au service d’une prestation de très haut niveau, d’une grande qualité. Inutile de demander à A2MV ce qu’il en pense, FB lui a proposé d’arborer le badge de fan, donc je crois que son avis ne serait pas très objectif.

     Vous l’avez compris, je suis heureuse que Tracy ait partagé un petit bout de son talent et de sa passion, l’espace de quelques minutes qui ne semblèrent être que quelques secondes. (C’est en montant la video que j’ai pu mesurer la durée réelle et l’endurance que cela exige)

          N’hésitez pas à la suivre sur ses différents comptes, FB, INSTA.


                    XX (Plein de regain d’énergie et de motivation)
Share:

Recent Posts

FACEBOOK

POPULAR POSTS

Copyright © Journal particulier d'une Pole Girl | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com

| Free Blogger Templates