Mon cocktail préféré, un délice de Pole Dance, de Voyages et d' Histoires Coquines le tout saupoudré d'Humour.

samedi 16 février 2019

Marion Amber's Secret

          Victoria était certes une très grande reine avec plein de mystères et de secrets, mais aujourd'hui nous avons rendez-vous avec Marion, car oui, il est enfin là, l'article sur le trick Marion Amber. C'est qu'il m'a donné pas mal de fil (et de jambe) à tordre et à retordre !
     Je pensais l'avoir et puis non... et puis oui, et puis non... Pourtant généralement les va-et-vient c'est plutôt mon truc, mais là je m'en passerais volontiers.
     Les fêtes s'étant achevées depuis plus d'un mois et la bûche (le panettone, le champagne, le canard, les chocolats... ) éliminée, je crois que cette fois ci c'est bon (oups, la chandeleur, aller, juste une crêpe beurre de cacahuète-nutella avec une bonne rasade de lait concentré à la fraise).

          Plus sérieusement, c'est parti pour un condensé du très long apprentissage du Marion Amber.




          C'est que ce trick ne me semblait pas si difficile que ça, je l'avais vu pour la première fois exécuté par une poleuse qui faisait de l'exotic en compétition. Je l'ai ensuite retrouvé en tuto auprès de Chiara Salvade.




     Il me semblait accessible car il me faisait penser au butterfly... mais la réalité fut tout autre.


1) La quête du placement :


          Dans les premiers temps, comme à mon habitude, j'essaie de me placer tant bien que mal en position sans me poser de questions. J'ai donc suivi le tuto, fait mon petit genie, placé ma main en twisted grip et là... le néant ! Impossible de relever mon gros popotin joli derrière tout mignon et encore moins de tendre les jambes.

     J'ai donc eu recours à un premier stratagème, placer ma jambe du haut comme dans un Fish, en crochetant la barre avec le pied, pour pouvoir pousser et me hisser.


(Un exemple de fish ?  C'est par ici ! )

     Une fois en position, il a fallu tendre les jambes et ce ne fut pas si facile. J'étais même gênée par ma main du haut.
     Le but de cette première étape est donc de trouver ses marques et de se sentir à peu près à l'aise en position pour que cela ressemble à la figure souhaitée.


2) La quête du levage de popotin :


          A2MV tu viens m'aider à lever mes fesses ?...

     C'est qu'il aime bien s'occuper de  celles-ci, mais je n'ai pas envie de le lasser en l'appelant sans arrêt pour jouer le rôle de la grue, alors j'ai eu besoin de trouver une autre solution.
     C'est pourquoi, pour hisser mes 2 grosses pommes arrières je lance ma jambe du bas, vers l'arrière, et dans le même temps je pousse sur mon bras du bas avec une force Hulkéenne (pas d'erreur Hercule n'est pas assez vert).
     J'ai dû avoir recours à une position du bras optimale pour avoir plus de force. Je me suis inspirée du placement du bras comme dans le trick du drapeau : bras du bas légèrement plié et coude rentré vers l'intérieur. (comme sur la vidéo de Chiara en fait, sauf que je n'avais pas vu ça comme une indispensable nécessité)




     Et, je dois avouer que même là, je force encore comme une malade. Je ne regrette donc pas mes heures consacrées à passer du Jamila au Butterfly qui constitue, sans doute, un bon entrainement avant de réaliser le fameux Marion Amber, avec accessoirement comme conséquence d'avoir le bras droit deux fois plus gros que l'autre !


3) La quête du j'ai réussi mais je suis toute rouge :

          Pour que la position soit jolie, je dois légèrement plier le bras du haut pour permettre à la jambe avant d'être bien placée, ce qui m'autorise à baisser la jambe arrière vers mon presque grand écart qui se retrouve plus à l'horizontale.




     Sinon pour éviter d'être toute rouge j'envisage de passer une poudre verte et un bon fond de teint par dessus... à moins que quelques tours très rapides en spin ne suffisent à compenser les rougeurs...

          Maintenant fini le crochetage du pied et vive le Marion Amber à la force du poignet du bras !

          C'est déjà le moment de placer la dernière ligne pour aujourd'hui, mais sachez qu'à l'heure où je vous parle mon haut de coude extérieur est mis à rude épreuve... normal je prépare un nouveau trick... pour bientôt.


                    XX (Plein de rayons gamma du docteur Banner, ou de Jennifer Walters)

Share:

samedi 2 février 2019

Pole Dance Music Playlist # 6

          On se retrouve en mode warrior pour une montée des marches façon Rocky au festival de Cannes ! Voici une playlist, énergique et motivante, spéciale musiques de films.


pole dance playlist music


"Every poler is a warrior"


Everybody Knows - Sigrid - From Justice League
Imagine Dragons - Natural
Imagine Dragons - Warriors - League of Legends
2WEI - Survivor (Epic Cover - "Tomb Raider - Trailer 2 Music")
Lorde - Everybody Wants to Rule the World [Dracula Untold trailer song]
Ciara - Paint It, Black
Linkin Park - In the end
Alexiane - A Million on My Soul
New Divide - Linkin Park
Transformers The Score - Arrival To Earth
Wonder Woman Main Theme - Tina Guo
Wonder Woman Theme
Unstoppable - Sia
Sweet Dreams Atomic Blonde Soundtrack
Enjoy The Silence - KI Theory (Ghost In The Shell Trailer Music)
Stephen - Crossfire
Friction - Imagine Dragons (Mission Impossible Fallout )
Sucker Punch - Sweet Dreams Feat. Emily Browning
Sucker Punch - Love Is The Drug
Avengers Infinity War x Linkin Park - Lying From You




               Polez bien.

                        XX (plein de 🎵🎶🎵🎵🎶 )


Mes autres playlists :

Playlist 5 Rap français et US

Playlist 4 Exotic

Playlist 3 Holiday


Share:

mercredi 23 janvier 2019

Lady Pink and Miss Dark

          Acta est fabula... J'ai finalement franchi le pas...
     Les premiers partages de photo ayant été plutôt bien accueillis sur les réseaux, pourquoi ne pas continuer.

          Voici donc le résultat de mes premiers émois photographiques sous l'objectif de mon homme.


pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage


         Même si, à la base, l'idée de cette histoire provient d'A2MV, elle me correspond plutôt parfaitement.


Lady Pink and Miss Dark


pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage


La petite histoire

          Il s'agissait d'illustrer par des moyens simples et des photos sensuelles (c'est qu'il ne faut pas négliger le plaisir) la notion de dualité.
     Je me suis toujours demandée si tout le monde possédait une face cachée. Pour la mienne vous l'avez devant vous, au travers de ce blog, quand je fais de la pole ou quand je vous raconte mes péripéties coquines.

This is the Real Me

    Pour le reste, je me force à me fondre dans la masse de la normalité, surtout au boulot, j'y suis obligée, il faut bien gagner sa vie.

I'm a clone too.

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage


Le making off

          Les photos ont été prises en lumière naturelle, les vêtements laissés au choix de Monsieur et de ses fétichismes textiles.

     Pour les retouches, un départ classique avec des modifications de bases (lumière, contraste, saturation, niveaux...), puis plus fines, au pinceau sur certaines zones (obscurcir, éclaircir, tonalité...).

     La lumière est douce, les couleurs volontairement sobres et légèrement vintage. Le contraste entre les 2 tenues reste discret. Je reconnais bien là, la subtilité de mon homme, tout en finesse, contrairement à moi.


pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage

pole dance photo lady pink miss dark shooting vintage


Vous savez tout ou presque

          Je vous laisse le loisir de deviner laquelle des deux est ma tenue préférée.

     Si vous aussi vous possédez une face cachée ou non, n'hésitez pas à me le faire savoir, ma curiosité se verra ainsi un peu plus satisfaite. C'est que j'adore être satisfaite !

          XX (Plein de ce n'est pas la seule série de photos... qui sait... si vous êtes sages coquins)

D'autres séries de photo...

Haute Couture

Halloween

Avec mes ours !

Share:

dimanche 20 janvier 2019

Une année sous le signe de la philosophie


          "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! 
          Suspendez votre cours : 
          Laissez-nous savourer les rapides délices
          Des plus beaux de nos jours ! "

          Raté ! Même une avec une courte prière façon Lamartine une année de plus vient de s’écouler, et je me retrouve plus âgée d’un an, vous aussi ? En tout cas mon blog a eu 3 ans récemment (le 25 décembre) et ça, c’est, pour moi, une petite performance.




Journal particulier d’une Pole Girl a trois ans.

Un bilan plutôt positif :

          En effet, il m’a fallu faire preuve de beaucoup d’organisation, ce qui pour une fille qui laisse trainer ses affaires partout au point de ne plus les retrouver, puis n’a de cesse de seriner à son A2MV d'amour des 'T’as pas vu mes…. ? C’est où ? Tu m’aides à chercher ?' c’est une énorme fierté !

          J'ai dû aussi conserver un état d’esprit sain coquin et cela relève de plus en plus du tour de force ! (Heureusement je possède des kits de survie : lingerie, sex toys, dvd…):) 

          Ensuite, il a été nécessaire de mobiliser mon ingéniosité. C’est qu’introduire du sexe partout n’est pas une mince affaire… oui je sais elle est facile celle là (je vous invite à reparcourir les articles précédent en mode lecture fine si vous les avez loupés).
     Je me suis surprise à relever des défis incroyables tels que comparer la quête de mon nouveau design de blog avec celle du parfait amant comme une Carrie Bradshaw en mal d'inspiration avec son tiroir à chaussettes.
     Je suis même parvenue à intégrer une perversion sexuelle pour vous parler de mes boutiques préférées à Madrid !
     Je suis plutôt fière de toutes ces réussites. Alors si vous êtes blogueuse et si comme moi vous voulez relever de tels défis pour faire GROSSIR votre audience n’hésitez pas à me contacter, je dispose d’une LONGUE liste de perversions SEXuelles ainsi que de leur définition (là c'est encore plus visible).

Alors quelle orientation blogging donner à cette année 2019 ?

          Et dire que toutes ces années la réponse était là devant moi. En tant que coquine pourquoi ne pas privilégier le plaisir ?

     Certes, je prends beaucoup de plaisir à écrire, car c’est une façon d’exprimer mon vrai moi dans une société un brin normalisée, parfois trop peu tolérante envers les différences. (Euphémisme ?)
     Durant cette année, je vais cependant développer un côté plus visuel, ou du moins, je souhaite y parvenir. J’adore faire des montages photos et laisser parler ma créativité, mais cela prend du temps, temps qu'il faudra bien entendu prendre sur autre chose... Peut être va-t-il falloir que j'apprenne à ranger mon tiroir à chaussettes ?

     Dans tous les cas je n’abandonne pas, j’aime trop mon espace-de-survie de liberté. 

Vers plus de liberté :

          C’est par le biais de la recherche du plaisir que j’ai décidé de me détacher de certaines contraintes que je m’auto inflige (réservant mon côté maso à mon homme, en privé).
     Depuis 3 ans j'ai suivi de nombreux conseils, très utiles, trouvés sur le net, sur le fond et la forme, me permettant d'enrichir et d'améliorer grandement mon écriture, mes articles. Mais ces règles ne doivent ni brider mon imagination, ni formater mon blog, ou encore me faire perdre de vue mes motivations premières : le partage et le plaisir.
     Après tout le blog parfait n’existe pas et il y autant de blogs que de blogueuses, bien heureusement sinon bonjour l'uni-formalisation.
#OvniEtFiereDelEtre
     Venez avec moi, allons donc vers un peu moins de contraintes et plus de fantaisie !

          Dans tous les cas, j'ai la furieuse impression de glisser vers la sagesse car j'apprends à relativiser et à accepter les contraintes... (conséquence de séances BDSM ? ... allez donc savoir... ça peut pas être l'age... je suis trop jeune pour être 'vieille'...)
     Bilan, soyez fier de ce que vous avez accompli, acceptez ce qui ne peut être changer, croyez en vos rêves et donnez vous les moyens de les réaliser.

                    XX (Plein d'espoir, de force et de courage pour la suite de toutes nos aventures)
          

Share:

samedi 12 janvier 2019

Résolutions Pole Dance 2019

          Il est déjà l'heure de faire un petit bilan de ce qui a été accompli pendant l'année et de se fixer de nouveaux objectifs.
     C'est que cela fait maintenant 3 ans que j'écris de manière régulière sur ce blog et ce n'est pas près de s'arrêter. Bonne nouvelle donc, vous allez devoir me supporter encore au moins une année de plus !
N'hésitez pas à me laisser des commentaires en retour, que ce soit sur le blog ou sur Fb, car vos encouragements me sont nécessaires ;)





Les entrainements :

          Comme l'an dernier j'ai poursuivi mes trainings en mode autodidacte, de manière plus ou moins régulière compte tenu des aléas de la vie. En tout cas j'ai fait de mon mieux même si au niveau des étirements, ça me SSSOOOOUUUULLLLEEE je me suis encore montrée fainéante. Je n'ai donc toujours pas mon grand écart mais j'en suis très proche, un peu plus proche que l'an dernier pour sûr, puisqu'il ne me manque plus que quelques rares millimètres x 10 (je crois que l'on appelle ça des centimètres).

Les tricks :

          A ce niveau rien de spectaculaire, mais 2 nouveaux à mon actif (seahorse et secretary) et une meilleure maitrise avec plus de précision de mes anciens. J'ai réussi à relier l'écriture du blog avec ma progression en pole dance et j'en suis très heureuse car cela m'apporte une bonne dose de motivation.
     Une petite frayeur cependant j'ai cru avoir perdu mon tricksMarion Amber... mais non, le petit malin ne s'était pas assez bien caché, il a été vite retrouvé et avec une meilleure technique pour y parvenir.
     Je songe d'ailleurs à un prochain article sur ce sujet ...

Que va-t-il se passer en 2019 ?

          Même si j'ai décidé de ne plus faire la course au tricks, il y aura certainement des nouveautés (et des coquineries aussi) car je n'ai pas l'intention de m'arrêter en si bon chemin. J'ai désormais envie de plus de sérénité, ce qui commence par m'auto-imposer un peu moins de pression.
     Je n'ai donc pas planifier mes prochains tricks, mes prochaines aventures, et c'est peut être aussi bien ainsi, laissons place au plaisir, aux charmes des surprises...

          Pour patienter encore un peu jusqu'à ma prochaine élucubration autour d'une barre, voici la rétrospective des principaux articles pole dance de 2018.

         A2MV se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 2019, qu'elle vous donne le plus de plaisir, de réussite et de satisfaction dans tout ce que vous entreprendrez....

                    XX (Plein de bonheur, de courage et de musique bien forte pour danser ;) )


Un combo de Genie 















10 chaînes pour apprendre la pole




Gargoyle et combo 








Share:

samedi 5 janvier 2019

Once Upon A Time...

          Le voici, tout frais et à peine sorti de mon cerveau bouillonnant d'idées : le premier article de cette nouvelle année (2019 au cas où certains auraient perdu le fil à cause du champagne). Il est aussi la preuve que j'ai décidé de continuer de bloguer et de vous titiller encore et encore...
     Pour mes 3 ans de blog , j'ai choisi d'écrire un conte de fésses et de vous dédier cette histoire... et j'ai gardé le meilleur pour la fin !



pole dance conte fée facebook groupe motivation



          Il était une fois une obsédée fille, jeune, belle, intelligente, en couple avec l'homme idéal (on la déteste ?) mais avec un grand vide à combler dans sa vie, son désir d'enfant (des enfants ? Non, pas question, elle risquerait de se casser un ongle en changeant la couche de son bébé et elle ne parviendrait plus à remettre son pince nez), non simplement le manque d'être elle même.
     Cette narcissique, aimant parler d'elle même à la troisième personne, ne connaissait pas vraiment les réseaux sociaux, et n'était sur Facebook que pour jouer à Candy Crush. Elle rêvait, secrètement, un jour, de pouvoir afficher sur son profil ne contenant ni post, ni ami, qu'elle avait réussi à finir le jeu sans débourser un seul petit cent d'euro.
     Les parties de Candy Crush ne durant pas assez longtemps, elle avait tout le temps de s'adonner à son autre passion la pole dance. (Oui, elle ne travaille pas et elle n'a pas d'enfant, il faut bien qu'elle s'occupe... on la déteste ?... j'adorerais vivre sans travailler alors puisque c'est un conte de fées j'en profite)
     Elle polait de temps à autres mais elle se sentait bien isolée en réalité, et parfois souvent, elle perdait sa motivation ainsi que les muscles qu'elle avait façonnés avec tant d'efforts.

          Un jour, elle décida, comme toute New Princess de conte de fées féministe de prendre son destin en main, toute seule, de manière indépendante, tout en prévenant gentillement son prince charmant A2MV par une missive épinglée sur la table de chevet (les aimants et les frigo ça n'existait pas à l'époque de NaguèreLaBagatelle), qu'elle était sur le point de créer son blog. C'est ainsi que le soir du 25 décembre 2015, elle donna naissance au Journal Particulier d'une Pole Girl, inspiré des écrits d'une courtisane anglaise.

     De fil en aiguille, dans sa quête d'écriture d'articles et de pole dance, elle s'inscrivit dans plusieurs groupes de pole. Elle espérait trouver des personnes un peu comme elle, ou alors complètement différentes (c'est bon la différence, c'est inspirant) mais partageant sa passion.

          Dès lors les journées de la princesse ne se passèrent plus de la même façon. Elle se mit à recevoir régulièrement de merveilleux cadeaux de la part des fées des groupes :

     Les fées poleuses débutantes lui communiquaient joie de vivre et excitation en annonçant l'arrivée d'une nouvelle barre de pole dans leur salon ou l'apprentissage d'un tout nouveau trick.

     Les fées poleuses autodidactes offraient des vidéos ou des photos partageant régulièrement progrès et motivation.

     Les fées poleuses expertes l'ensorcelaient avec leurs performances exceptionnelles et leurs participations aux compétitions, donnant ainsi à la princesse, l'espoir de réaliser ses rêves.

     Les fées poleuses profdepole proposaient de se rendre dans des forêts magiques où les arbres étaient fait de chrome et se changeaient en poteaux dès lors que l'on s'approchait d'eux.

     Les fées poleurs (les enchanteurs c'était déjà prit à Noël) pouvaient réaliser des exploits originaux et assuraient une mixité bienvenue.

     La fée A2MV finit lui aussi par créer un compte Facebook pour soutenir sa Bien Aimée. C'est que sa Princess féministe lui en faisait vivre des vertes, des pas mûres et des bizarres aussi. Mais il ne lui en voulait pas, car bien sûr les post it épinglés sur la table de nuit c'était juste pour rire, et que, sans son ouverture d'esprit et ses encouragements, elle n'aurait même s'en doute jamais connu la pole dance.

          Depuis ce jour, grâce à toutes ces fées magiciennes, la princesse accro à la pole a réussi à conserver ses muscles et à progresser à son rythme, et ce malgré les périodes de maladie et la fatigue intense causée par son non-travail, parvenant même à garder intacte et inébranlable sa motivation.
    Elle aimerait, en retour, elle aussi, offrir des cadeaux spirituels. Alors elle espère que peut être, toutes les fées rencontrées sur sa route seront elles aussi motivées par ses écrits et qu'elles souriront en lisant certaines de ces péripéties à prendre au 20 ième degré.

          Ca tombe bien non, vu que les poleuses ça adore prendre de la hauteur avec généralement la tête en bas.


     Merci beaucoup à vous tous de venir me lire si régulièrement ...

                    XX (Plein de magie, et celle là n'est pas en cube ou en bouteille)


Une autre histoire, cette fois ci écrite par mon prince A2MV

Mot clés : pole dance conte fée facebook groupe motivation
Share:

samedi 15 décembre 2018

Un oublié de l’égalité homme femme?

          J’ai décidé de vous parler d’un sujet intime et très personnel. Sa découverte a été pour moi une étape très importante de ma vie et pas seulement dans ma vie sexuelle. Il porte en lui un message fort, celui de l’ouverture d’esprit, de la connaissance de soi et du réconfort. Il s'agit du plaisir en solitaire.

          Qui ne se s’est jamais bercé du bout des doigts avant de dormir pour passer une bonne nuit ?


Plaisir Solitaire Orgasme Sexualité Pole Dance


Découverte du plaisir solitaire.


         Avant de vous inviter à me suivre dans la narration de cette incroyable découverte, faisons un rapide passage par les motivations profondes qui m’animent (et pour une fois, il n’y a pas de jeux de mots)

Pourquoi cet article ?

     Il s’inscrit dans une démarche féministe, être libre de disposer de son corps de la façon qui convient à chacune. Je n’apprécie pas l’apologie de l’orgasme à tout prix qui donne, à juste titre, des complexes à certaines, ni à l’inverse les privations de liberté qui conduisent à une méconnaissance de son propre corps, une absence de plaisir légitime et au manque de confiance en soi.

L’orgasme, il n’y pas que ça dans la vie, mais si on en a envie, il n’y a pas de raison d’en être privé.

     Je n’ai pas la prétention de vous apprendre comment atteindre l’orgasme, je souhaite cependant partager mon expérience, c’est ma façon personnelle de me rebeller envers l’hypocrisie et l’obscurantisme d’une partie de la société qui me font sortir de mes gonds. J’aurais aussi aimé lire ce genre d’articles, à certains moments de ma vie, pour me sentir moins seule.

     Sans plus tarder, après cette introduction un brin moralisatrice, place au divertissement et à la détente !

Plaisir Solitaire Orgasme Sexualité Pole Dance

A vos doigts, prêtes, restez !


          En matière de plaisir solitaire, je n’ai été élevée ni dans l’incitation, ni dans l’interdiction, on pourrait presque dire que je suis née avec une petite cuillère en argent dans la bouche (ou avec autre chose ailleurs).

     Premier constat, je n’ai jamais été une fille sportive. Si on devait donner une note de zéro à dix à mes exploits scolaires, on se retrouverait très vite avec un score négatif digne d’une période glacière (je me suis depuis bien rattrapée grâce à la pole dance). Par contre en ce qui concerne la course à l’orgasme là, je suis sûre de faire fondre la calotte glacière.

     Et oui avec le recul je me rends compte que je pourrais comparer ma quête de l’orgasme à un sport. J’ai commencé jeune, mes entraînements ont été réguliers, très sérieux pour atteindre le geste technique parfait, ce qui m’a demandé un énorme travail de concentration.

     Je ne me souviens pas de l’âge de mon premier orgasme, mais j’ai commencé à explorer mon corps très tôt (et ça fait un bail).

     Je n’avais pas réalisé que ces moments de plaisir solitaire étaient potentiellement des orgasmes jusqu'à mes premiers rapports sexuels où j’ai pu retrouver des sensations identiques.

Alors c’était donc ça ?


          Ce fut un peu une surprise, on ne crie pas à réveiller les voisins et pas besoin de se tortiller dans tous les sens, il suffit juste de se concentrer et de faire comme à la répet ?

L’entrainement, il n’y a que ça de vrai !


          J’ai bien sûr eu beaucoup de temps pour m’entrainer en solo avant de passer au duo (pas de trio ou plus, je suis plutôt sage finalement... ou alors très jalouse… ?!).

     Je n’atteins mon objectif que dans une certaine position, allongée sur le ventre, jambes serrées et tendues (parfois jusqu’à avoir des crampes) en me titillant le clitoris du bout du doigt. Comme je suis une fainéante, une fois le truc trouvé je ne l’ai pas lâché, jouir alors toute seule dans d’autres positions est devenu difficile. Par contre au fil des ‘entraînements’ les performances se sont améliorées et j’ai été capable d’arriver à mes fins en un rien de temps. Pratique pour s’endormir quand je n’ai pas sommeil (comme un homme ?!).





Ma méthode secrète : je m’entraine et voici comment.


Et si on se moquait des conventions ?


          Me masturber ne m’a jamais poser de problème éthique. Je fais ça toute seule dans l’intimité, je ne dérange personne et cela n’est pas non plus devenu un besoin compulsif, alors pourquoi refuser de se faire du bien ?

     C’est vrai quoi, on devrait tous pouvoir aller à la salle de sport pour faire son petit training personnel sans voir peur du regard des autres.

Et si on se détendait ?


     Là j’avoue c’est mon talon d’Achille. Il arrive que la sprinteuse que je suis se fasse un claquage dû au stress de la vie et soit obligée de déclarer forfait de temps à autre. Sous tant de pression je suis une vraie reloue, fini les orgasmes. Vous comprenez maintenant pourquoi j’attends toujours les vacances avec impatiente !

Et si on passait à l’action ?


          Une fois la position rituelle adoptée, les mots d’ordre sont concentration et imagination.

Tu as dit quoi déjà ? Ah oui concentration !

     Parfois, je n’ai pas besoin de me faire de film sexy dans la tête, me concentrée sur l’intensité de mon plaisir suffit. En gros, je me focalise sur la sensation que me procurent mes doigts sur mon clito, le plaisir augmente, jusqu’à la conclusion sensuelle.

     Cette concentration sur une zone particulière de mon corps est un peu le secret de tous mes orgasmes seule ou à deux. C’est un peu comme si je me projetais quelques secondes dans le futur pour y imaginer des sensations plus intenses, et plus je ne pense qu’à cette partie de mon anatomie, plus c’est agréable, et plus cela le devient.

Avoir de l’imagination !

     Je ne suis pas une fille qui fantasme sur une personne en particulier (exit le BO GOSS ;) à la mode). Non, c’est peut être étrange mais ce qui me fait vraiment vibrer ce sont les scenari que j’imagine. L’homme (ou la femme parfois) n’a pas vraiment de visage, je me focalise sur des lieux, des situations qui m’inspirent ou encore certaines parties du corps de mon partenaire fictif que je me permets de sublimer à mon goût (et pourtant A2MV est parfait).



Et si on s’aidait un peu ?


          Il m’est parfois arrivé d’avoir un blues si profond qu’il était nécessaire de recourir à des solutions plus radicales, comme l’utilisation d’un sex toy, voire d’improviser une séance de cinéma X sur mon lit avec le visionnage de films, dans le seul but de raviver mon désir.

     Après chacun sa méthode...


          Voilà maintenant c’est à vous de vous entraîner jouer, ad libitum et de prendre votre plaisir en main doigt. Je vous demanderais bien de me raconter en commentaire comment vous, vous faites mais je ne voudrais pas m’immiscer de manière déplacée dans votre jardin secret, cependant si vous vous sentez prête à en parler ...


                    XX (Plein d’espoir sur vos auto-succès sensuels à venir (to cum))

Review "Ne dis pas que tu aimes ça"

Une sexualité durable en couple.

L'envie du moment.

Mots clés : Plaisir Solitaire Orgasme Sexualité Pole Dance

Share:

Recent Posts

FACEBOOK

POPULAR POSTS

Copyright © Journal particulier d'une pole girl | Powered by Blogger

Design by ThemePacific | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com

| Free Blogger Templates